IFOCOP Le spécialiste de la formation tertiaire en alternance pour adultes

L'Ifocop est qualifié ISQ-OPQF pour la garantie d'un engagement de prestation de qualité.

Contrat de professionnalisation

Contrat-pro-bandeau-2

IFOCOP vous informe

Depuis le 1er janvier 2019, les modalités du contrat de professionnalisation ont été assouplies, dans le cadre de la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Vous trouverez dans cette page toutes les informations nécessaires sur le contrat de professionnalisation.

Nous vous invitons également à consulter la page « Contrat de professionnalisation » du Service Public.


Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance avec des temps de formation. Son objectif est de permettre à des jeunes et des demandeurs d’emploi d’acquérir une qualification professionnelle tout en favorisant leur insertion ou réinsertion en entreprise.

Former en alternance est notre métier depuis près de 50 ans. C’est pourquoi nous bénéficions de relations privilégiées avec de nombreuses entreprises. Leur confiance dans notre modèle de formation très opérationnel les amène à nous proposer régulièrement des postes en contrat de professionnalisation. Un système de formation vertueux, alimenté par des alternants motivés et des employeurs satisfaits.

Vous trouverez ici les informations essentielles à connaître sur le contrat de professionnalisation. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations et pour connaître les offres de contrat de pro en cours.

Contactez notre Responsable de formation contrat pro : Corinne BITTON

Tél. 01 56 34 16 55 – contratpro@ifocop.fr

L’essentiel sur le contrat de professionnalisation

Qu’est ce qu’un contrat de professionnalisation ?

Un contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui a pour objectif de favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle par l’acquisition d’une qualification.

La personne en contrat de pro alterne :

  • 2/3 du temps en entreprise, encadrée par un tuteur désigné par l’employeur.
  • 1/3 du temps en formation, pour préparer un diplôme, un titre certifié ou une qualification professionnelle reconnue (ce temps ne peut être inférieur à 150 heures).

(Sous réserve d’une organisation différente décidée par la branche professionnelle)

Qu’est ce qui change dans le contrat de professionnalisation en 2019 ?

Les compétences à acquérir, définies par l’employeur, pourront être choisies en dehors des formations certifiantes et qualifiantes habituelles, pour permettre d’établir un parcours « sur-mesure », correspondant parfaitement aux besoins de l’entreprise. D’autre part, la durée maximale du contrat est portée de 24 à 36 mois.

L’objectif est d’obtenir une augmentation du nombre de contrats, une diminution du taux de rupture, un meilleur taux d’insertion et une diversification des profils des bénéficiaires.

Cet assouplissement a été décidé à titre expérimental pour 3 ans.

A qui s’adresse le contrat de professionnalisation ?

Les bénéficiaires d’un contrat de professionnalisation peuvent être :

  • des jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, sans qualification professionnelle ou voulant compléter leur formation initiale, quel que soit leur niveau.
  • des demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, dès leur inscription à Pôle Emploi, si la professionnalisation favorise leur retour à l’emploi.
  • des personnes recevant le Revenu de Solidarité Active (RSA), l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) ou l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) et les personnes salariées dans le cadre d’un contrat unique d’insertion (CUI).

Comment est financée la formation en alternance ?

La formation est financée par les opérateurs de compétences (OPCO) selon les niveaux définis par les branches professionnelles. Peuvent être pris en charge par l’OPCO :

  • Les contrats de professionnalisation au coût fixé par les branches
  • Les dépenses afférentes à la formation du tuteur et à l’exercice de sa fonction
  • Les frais de mission du tuteur

Quelle est la rémunération du salarié pendant le contrat de professionnalisation ?

A défaut d’un salaire minimum conventionnel de branche plus favorable, la loi impose une rémunération minimale indexée sur le Smic. Le salaire est fonction de l’âge et du niveau de qualification du salarié. Il s’applique pendant la durée du CDD ou, dans le cas d’un CDI, pendant la durée de l’action de professionnalisation. A l’issue d’un contrat de pro en CDD, aucune indemnité de fin de contrat n’est due

Contrat de professionnalisation :

Rémunération 2018

Âge du bénéficiaire

Si qualification
< bac pro

Si qualification
> bac pro

Moins de 21 ans 55% du Smic 35h
soit 836,67€
65% du Smic 35h
soit 988,80€
21 ans et plus 70% du Smic 35h
soit 1064,86€
80% du Smic 35h
soit 1216,98€
26 ans et plus Smic 35h soit 1521,22€
ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire
Smic 35h soit 1521,22€
ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire

 

Quel statut pendant le contrat de professionnalisation ?

La personne en contrat de professionnalisation bénéficie du statut de salarié et de l’ensemble des dispositions législatives, réglementaires ou conventionnelles applicables aux autres salariés.

La durée hebdomadaire du travail du salarié en contrat de pro ne peut excéder la durée pratiquée par l’entreprise, temps de formation compris.

Quelle est la durée du contrat de professionnalisation ?

Le contrat de professionnalisation peut être un CDD ou un CDI.

  • Contrat à durée déterminée de 6 à 12 mois. Selon les accords de branche, la durée du contrat pouvait être prolongée jusqu’à 24 mois. A partir du 1er janvier 2019 et pour 3 ans, la durée maximale du contrat est autorisée jusqu’à 36 mois.
  • Contrat à durée indéterminée, incluant une action de professionnalisation (période en alternance) de 6 à 12 mois, pouvant être portée également à 36 mois, selon les accords de branche. A l’issue de la période de professionnalisation, le contrat de travail se poursuit dans le cadre d’un contrat de travail à durée indéterminée de droit commun.

Quelle que soit la forme du contrat (CDD ou CDI), celui ci peut prévoir une période d’essai.

Des aides pour la personne en situation de handicap et l’entreprise

Le candidat RQTH en contrat de pro et son entreprise peuvent bénéficier d’aides complémentaires par l’ AGEFIPH.

Le détail des montants sur notre page Formation handicap : financement et indemnisation

 

Contrat-pro-bandeau-3

 

La formule IFOCOP : un modèle de formation idéal pour le contrat de pro

Choisir l’IFOCOP pour sa formation en contrat de pro c’est bénéficier d’un système complètement tourné vers l’entreprise et qui sait enseigner un métier d’une manière pleinement opérationnelle.

Le modèle IFOCOP est fondé sur l’alternance. Un concept de formation que l’Institut maîtrise depuis près de 50 ans et revendique pour son efficacité, avec un taux de retour à l’emploi systématiquement supérieur à 80% (Etude Emploi pour la CNCP).

Quel niveau de qualification en contrat de professionnalisation ?

Toutes les formations IFOCOP sont éligibles au contrat de pro :

Des entrées en formation sont possibles toute l’année : un point fort pour les entreprises qui peuvent recruter à tout moment.

Que faire après un contrat de professionnalisation ?

L’objectif d’un contrat de professionnalisation est bien sûr l’emploi. A l’issue de la période de professionnalisation, votre emploi est assuré si vous avez signé un contrat de pro en CDI.

Dans le cas d’un contrat de pro en CDD, votre employeur peut vous proposer un contrat de travail de droit commun. A défaut, vous devrez chercher un emploi dans une autre entreprise. Votre nouvelle qualification doit vous y aider.

A l’IFOCOP, notre performance pour l’emploi n’est plus à prouver.

Chaque année, plus de 80% de nos alternants retrouvent un emploi et pour la plupart dans l’entreprise dans laquelle ils ont été accueillis en contrat de professionnalisation.

> Contactez-nous pour plus d’informations et pour connaître les offres de contrat de pro en cours

NB : Vous pouvez également renouveler votre contrat de professionnalisation si vous souhaitez préparer une qualification supérieure ou complémentaire. Cela peut se faire chez votre premier employeur ou dans une autre entreprise.

 

Paramètres de cookies

Notre site utilise différents cookies pour son fonctionnement. Certains de ces cookies sont déposés par des services tiers à des fins d'analyse statistique pour nous permettre de vous fournir une meilleure expérience.

Si vous souhaitez configurer les cookies que vous souhaitez autoriser, vous pouvez cliquer sur Paramétrer les cookies, ou bien accepter tous les cookies en cliquant sur Tout accepter et continuer.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.

Vos préférences

Différents types de cookies sont utilisés par le site. Seul les cookies de fonctionnement sont obligatoire, et ce afin de fournir une expérience de navigation adaptée. Tous les cookies que nous déposons respectent les réglementations de durée et de vie privée.

Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site, et ne peuvent donc pas être désactivés. Ils permettent de sécuriser le site internet ainsi que vos préférences d'affichage.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer l'expérience de visite pour nos utilisateurs. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer la pertinence des espaces marketing ou publicitaires achetés par IFOCOP. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.