Découvrez nos formations dans le centre ifocop le plus près de chez vous lors de nos portes ouvertes, le mercredi 1 février !
Participer

Participer

Des courses aux démarches administratives en passant par les outils de travail et les rendez-vous médicaux, la digitalisation s’étend à tous les secteurs de la société. Résultat, le secteur recrute énormément ! Quels métiers sont particulièrement recherchés ? Quelles compétences sont attendues ? Décryptage.

50% des emplois créés d’ici 2025, le seront dans le digital. Cette estimation de la mission Frenchtech illustre l’ampleur des bouleversements sur le marché de l’emploi liés aux nouvelles technologies. Une lame de fond qui concerne chaque travailleur. « Aujourd’hui, tout le monde travaille dans le digital ou avec le digital, constate Liam Tardieu, entrepreneur spécialisé sur le recrutement dans le domaine de la formation et du développement web. Dans les deux cas, il est important d’avoir des connaissances digitales pour être opérationnel. » Au-delà d’une montée en compétences généralisée, ces nouveaux outils dessinent aujourd’hui des perspectives de carrière prometteuses.

 

Quelle spécialité choisir ?

En effet, la majorité des entreprises, et toutes les organisations dans leur ensemble, ont besoin de se digitaliser pour se structurer et améliorer leur productivité. L’actuel gérant de la société Evogue évoque plusieurs possibilités : « Il y a le développement d’outils internes performants, et il y a aussi des entreprises centrées sur la commercialisation d’un produit ou d’un service par voie digitale. Ces activités rassemblent des professionnels autour de l’UX et du webdesign, l’intégration, le développement, la gestion de projet, le testing, la data, sans oublier la cybersécurité. Il y a aussi des professions autour des domaines du marketing digital, growth hacking, référencement, la communication, la création de contenu, le business development, ou encore ceux qui veillent à l’e-reputation : les community managers. »

Selon Liam Tardieu, si les recrutements sont très dynamiques dans tous ces métiers, certaines expertises sont encore plus recherchées. « Les langages évoluent, tout comme les technologies et les outils, donc il y a constamment besoin de développeurs. Les entreprises veulent aussi toujours mieux se présenter sur Internet et commercialiser leurs produits et leurs services, de ce fait les référenceurs sont très demandés. Enfin, la cybersécurité est en plein boom. On peut aller encore plus loin avec les métiers autour de la data et de la protection des données. »

 

Les offres de formation métier ifocop dans le digital :

 

Quelle stratégie adopter ?

« Beaucoup de postes sont à pourvoir, pourtant, certains candidats ne trouvent pas de travail. » Le constat de Liam Tardieu souligne l’importance de bien s’orienter. Tout d’abord, il est nécessaire de ne pas rester sur ses acquis. « Il faut savoir se renouveler et apprendre pour compléter son profil et de se démarquer sur le marché de l’emploi, explique l’expert. Il est donc important de choisir la bonne formation et d’être en recherche d’évolution constante pour bonifier ses compétences. » En conséquence, une veille active est primordiale.

On peut aussi opter initialement pour une hyperspécialisation, sans négliger les qualités humaines, car les professionnels du digital, bien loin de l’image traditionnelle de l’informaticien, collaborent avec tous les corps des métiers. Les qualités relationnelles et communicationnelles sont particulièrement appréciées. Autrement dit, « il faut trouver le bon équilibre entre la technicité et les soft skills. » Au final, deux profils émergent dans les recrutements. « Les employeurs souhaitent engager des spécialistes sur un domaine d’activité précis ou bien embaucher un profil hybride, avec plusieurs compétences qui seront mises à profit dans l’entreprise. »

 

Le digital est-il fait pour moi ?

« Pour faire le bon choix, il faut bien se renseigner, regarder les différents métiers existants avec les actions précises associées, s’informer sur les formations et les débouchés, savoir les qualités requises, bref, essayer d’avoir une idée précise du quotidien au travail », insiste Liam Tardieu. Concrètement, on peut se tourner vers les ateliers proposés par les centres de formation, prendre contact avec d’anciens étudiants, ou encore, participer à des forums spécialisés, voire, effectuer une immersion en entreprise.

Compte tenu des caractéristiques du milieu, certaines personnalités semblent particulièrement recommandées. « Des personnes curieuses, ouvertes et entreprenantes, détaille l’ancien développeur, parce que qu’il y a constamment des nouvelles techniques, de nouveaux algorithmes, des mises à jour. Il faut aimer le changement et la remise en question, et en même temps, aimer aller chercher l’information et se former. » À la clef, un univers de travail extrêmement stimulant. « En tant que développeur, j’adorais le côté créatif, partir de rien et créer quelque chose, pour l’exposer aux yeux de tous. C’était une grande satisfaction ! »

Enfin, Liam Tardieu insiste : « Ce qui fait vraiment la différence, c’est la petite étincelle : la motivation et l’ambition. S’il y a l’envie, un objectif précis et un plan, il n’y a aucune raison pour que le projet ne fonctionne pas. » Surtout que les secteurs d’avenir ne manquent pas : automatisation, robotisation, e-santé, cybersécurité, intelligence artificielle… le digital se renouvelle sans cesse et recherche constamment de nouveaux talents !

 

Replay Webinar : « Êtes-vous fait pour les métier techniques du web ? »

Vous hésitez encore à vous lancer ? Vous souhaitez avoir plus d’informations concrètes sur le secteur du digital, les profils web les plus recherchés par les entreprises ?
Nous vous invitons à visionner le replay de notre webinar dédié à ce sujet !

▶️ Pour visionner le replay, cliquez ici !