En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

IFOCOP Le spécialiste de la formation tertiaire en alternance pour adultes

L'Ifocop est qualifié ISQ-OPQF pour la garantie d'un engagement de prestation de qualité.

Assistant(e) commercial(e) : l’atout précieux des chefs d’entreprise

Au centre de toutes les décisions et à mi-parcours entre le client et l’entreprise, l’assistant(e) commerciale(e) joue un rôle essentiel dans l’entreprise. Intermédiaire entre plusieurs mondes, sa fonction impose un bon sens du relationnel, de l’organisation et une formation solide, au regard de ses nombreuses missions. En 10 points clés, IFOCOP vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur ce métier passionnant. 

  1. Mouton à 5 pattes

 « Un(e) bon(ne) assistant(e) commerciale(e), capable de gérer de front relations clients, affaires, prises de rendez-vous et formalités administratives, c’est le fantasme n°1 de nombreux chefs d’entreprise », confie un expert en recrutement du Florian Mantione Institut, qui prévient toutefois : « Attention à ne pas chercher un mouton à cinq pattes. La perfection n’existe pas. Mais on peut s’en approcher… ». Raison pour laquelle l’Assistant(e) commercial(e) compétent(e) est très recherché(e) par les entreprises. Avec une formation appropriée à l’IFOCOP, vous ferez partie de ces précieux profils.

  1. Tourné vers l’avenir

Avec le développement du e-commerce, l’Assistant(e) commercial(e) est amené(e) à gérer la relation clients / fournisseurs via le Web. Le métier fait appel à des compétences commerciales, bureautiques et relationnelles et s’appuie sur le digital sans pour autant en être dépendant.

  1. Diplomate, son autre métier

Véritable intermédiaire entre le client et l’entreprise, l’assistant(e) commercial(e) joue un rôle essentiel : il assure le traitement des commandes et le suivi de la relation commerciale de l’entreprise (clients/fournisseurs), participe au développement commercial, assiste la direction, gère la prise de rendez-vous et la préparation de réunions, produit les documents liés à la relation commerciale (facturation, devis…) à l’aide des outils bureautiques… Une fois qu’on a travaillé avec lui, on ne peut plus s’en passer !

  1. Sédentaire ? C’est une question de point de vue

L’Assistant(e) commercial(e) effectue la plupart de ses missions sur ordinateur, mais ses échanges relationnels sont nombreux. Ils sont même le cœur de son activité. Lui seul peut côtoyer dans une même journée clients, collègues, responsables hiérarchiques, prestataires extérieurs, etc. Le goût du contact et le sens du service sont donc indispensables.

  1. Flexibilité à la clé

Ayant, généralement, des horaires plutôt réguliers, la fonction offre une grande souplesse pour la vie personnelle et familiale. Si le degré de qualification requis se situe généralement au niveau bac + 2, ce poste est accessible aux débutants.

  1. Rémunération et intéressement

Le salaire moyen d’un(e) Assistant(e) commercial(e) en France est de 1 428 € net par mois mais ne tient pas compte des avantages négociables au cas par cas selon l’expérience, le degré de responsabilité… L’Assistant(e) commercial(e) peut aussi être financièrement intéressé(e) sur l’atteinte d’objectifs fixés par sa hiérarchie.

  1. Une bonne idée de reconversion

Plusieurs acteurs financent tout ou partie des frais de la formation d’Assistant(e) commercial(e), selon que vous soyez demandeur d’emploi ou salarié. A l’IFOCOP, la formation d’Assistant(e) commercial(e) est proposée en alternance (4 mois de cours suivis de 4 mois en entreprise) : son financement est principalement porté par l’entreprise qui vous accueille pendant les 4 mois d’application pratique. Le reste à votre charge peut être financé en mobilisant votre CPF. En effet, la formation d’Assistant(e) commercial(e) IFOCOP est diplômante (titre RNCP de niveau III), mais également éligible au Compte Personnel de Formation (CPF).

>>> Découvrir le programme de formation IFOCOP

  1. … Et un excellent tremplin pour demain !

Comme expliqué dans cet article, le boom des métiers commerciaux est un indicateur très positif pour votre future recherche d’emploi. Devenir Assistant(e) commercial(e), c’est entrer par la petite porte et profiter, après quelques mois ou années, d’un tremplin idéal pour acquérir davantage de responsabilités au sein de votre entreprise. Les opportunités sont riches et variées en termes de métiers ou débouchés : chargé(e) de clientèle, responsable des achats, chef de service… 

  1. Do you speak business ? 

La maîtrise d’une langue étrangère (l’anglais notamment) se révèle indispensable, surtout dans les entreprises amenées à traiter avec des clients étrangers. La pratique d’au moins deux langues étrangères est généralement exigée pour les assistants commerciaux qui souhaitent travailler dans l’export. Pas toujours obligatoire, mais néanmoins très intéressante, la langue de Shakespeare sera votre prochain défi, que vous preniez des cours d’initiation ou de perfectionnement ! 

  1. Tendances pour l’avenir 

Les fonctions commerciales bénéficient globalement d’un marché porteur. Les emplois d’assistants commerciaux sont en augmentation afin de faciliter le travail des commerciaux sur le terrain. Le poste évolue de plus en plus vers un poste de commercial interne regroupant la démarche, l’accueil, la vente et l’après-vente.

 

La plus-value IFOCOP

Des responsables pédagogiques en veille sur les évolutions des métiers qui adaptent constamment les programmes aux besoins des entreprises.

Un période d’application pratique en entreprise pour valider ses acquis et vivre une première expérience professionnelle enrichissante.

>>> Plusieurs formations disponibles dès ce mois d’octobre en Ile de France !

 

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur le domaine


Article rédigé en partenariat avec un journaliste.

 

Xavier Paccagnella exerce en tant que consultant et journaliste depuis déjà 10 ans. Ses multiples expériences en tant que rédacteur en chef de revues spécialisées (emploi, économie, recrutement et formation…) lui ont permis de développer une approche experte, qu’il entretient grâce à un travail de veille informative rigoureux.

Contact : xavier.paccagnella@live.com