IFOCOP Le spécialiste de la formation tertiaire en alternance pour adultes

L'Ifocop est qualifié ISQ-OPQF pour la garantie d'un engagement de prestation de qualité.

Comment trouver un poste en contrat de pro ?

Vous souhaitez vous former en contrat de professionnalisation, mais vous ne savez pas comment trouver votre entreprise d’accueil ? Vous ne savez pas comment convaincre un recruteur que vous êtes LA bonne personne et, surtout, LA solution à son besoin en compétences ? Pourtant, quand il s’agit d’acquérir des connaissances et d’intégrer une entreprise, l’alternance est bien souvent LA solution gagnante pour vous et pour le recruteur. On vous explique pourquoi en 4 arguments BÉ-TON !

Formation Gestionnaire de Paie en contrat de professionnalisation - Réunion d'information le 27 juin à Villeneuve d'Ascq

ARGUMENT N°1 / Vous coûtez mois cher qu’une embauche standard

En contrepartie de son investissement pour vous former, votre recruteur bénéficiera d’avantages financiers, comme un coût salarial moindre. Si la loi impose en effet une rémunération minimale indexée sur le Smic, le salaire est fonction de l’âge et du niveau de qualification du salarié. Il s’applique pendant la durée du CDD ou, dans le cas d’un CDI, pendant la durée de l’action de professionnalisation. A l’issue d’un contrat de pro en CDD, aucune indemnité de fin de contrat n’est due.

Âge du bénéficiaire

Si qualification
< bac pro

Si qualification
> bac pro

Moins de 21 ans 55% du Smic 35h
soit 836,67€
65% du Smic 35h
soit 988,80€
21 ans et plus 70% du Smic 35h
soit 1064,86€
80% du Smic 35h
soit 1216,98€
26 ans et plus Smic 35h soit 1521,22€
ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire
Smic 35h soit 1521,22€
ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire

ARGUMENT N°2 / Vous êtes issu d’un organisme de formation sérieux et expérimenté

Vous pourrez poliment rappeler que le modèle IFOCOP est fondé sur l’alternance, un concept de formation que l’Institut maîtrise depuis près de 50 ans et revendique pour son efficacité, avec un taux de retour à l’emploi systématiquement supérieur à 80% (Etude Emploi annuelle pour la CNCP).

«  Nous bénéficions de relations privilégiées avec de nombreuses entreprises. Leur confiance dans notre modèle de formation très opérationnel les amène à nous proposer régulièrement des postes en contrat de professionnalisation. Un système de formation vertueux, alimenté par des alternants motivés et des employeurs satisfaits », précise quant à elle Corinne Bitton, Responsable de formation Contrat pro pour l’IFOCOP. Le recruteur pourra donc contacter votre école s’il a des questions spécifiques.

ARGUMENT N°3 / Vous n’êtes pas « de passage » dans l’entreprise

Rassurez le recruteur sur le rythme de travail alterné. Certes, contrairement à un stagiaire présent en continu le temps de son stage, vous serez amené à vous absenter ponctuellement pour poursuivre votre formation, mais la durée de votre présence dans l’entreprise est plus longue ! Ce qui vous permettra de suivre et traiter des dossiers sur la durée, sans désorganiser un service ou mettre en péril une équipe.

Désamorcer ce point en amont de votre entretien (et même dans votre lettre de motivation) renforcera votre candidature. Un petit conseil toutefois : si vous contactez une petite ou une moyenne entreprise, il faut impérativement lui présenter les avantages des contrats d’apprentissage ! Car contrairement aux grandes entreprises qui recrutent chaque année des centaines d’apprentis, elles connaissent mal les avantages financiers et fiscaux d’une telle embauche.

ARGUMENT N°4 / Vous n’êtes pas « stagiaire » !

Non, vous êtes véritablement un alternant, c’est à dire une recrue « durable », présente pour 1 an. Cette intégration dans l’entreprise fait partie d’un projet construit, réfléchi et que vous espérez durable. D’ailleurs, vous n’avez pas choisi cette entreprise par hasard. Elle correspond à votre personnalité, à vos envies, à vos acquis. Vous êtes convaincu de pouvoir apprendre mille choses, mais aussi de faire profiter l’entreprise de compétences nouvelles, en phase avec les derniers standards. Préparez bien sûr des arguments précis en mettant en adéquation les enseignements théoriques suivis et les problématiques potentielles de l’entreprise. Bref, créez du lien, témoignez de votre intérêt pour cette mission. Si le recruteur se surprend à penser que « vous n’êtes pas là par hasard », vous aurez des raisons d’être optimiste.


Conseils en vrac / Sont rédhibitoires les fautes d’orthographe ou de français, le manque de tenue professionnelle, la familiarité, les retards (surtout le jour de l’entretien), un candidature standardisée, une attitude désinvolte ou « passive » lors de l’entretien (pas de questions, ni d’arguments étayés…), une motivation qu’on devine plus qu’on ne voit… Est vivement conseillée : l’anticipation dans les démarches. Une entreprise, ça se cherche environ 6 mois avant la rentrée, un recruteur, ça s’approche avec douceur, respect et professionnalisme. Intéressez-vous à lui et montrez-lui ce qu’il a à gagner à vous intégrer dans ses effectifs.


Article rédigé en partenariat avec un journaliste.

 

Xavier Paccagnella exerce en tant que consultant et journaliste depuis déjà 10 ans. Ses multiples expériences en tant que rédacteur en chef de revues spécialisées (emploi, économie, recrutement et formation…) lui ont permis de développer une approche experte, qu’il entretient grâce à un travail de veille informative rigoureux.

Contact : xavier.paccagnella@live.com

Paramètres de cookies

Notre site utilise différents cookies pour son fonctionnement. Certains de ces cookies sont déposés par des services tiers à des fins d'analyse statistique pour nous permettre de vous fournir une meilleure expérience.

Si vous souhaitez configurer les cookies que vous souhaitez autoriser, vous pouvez cliquer sur Paramétrer les cookies, ou bien accepter tous les cookies en cliquant sur Tout accepter et continuer.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.

Vos préférences

Différents types de cookies sont utilisés par le site. Seul les cookies de fonctionnement sont obligatoire, et ce afin de fournir une expérience de navigation adaptée. Tous les cookies que nous déposons respectent les réglementations de durée et de vie privée.

Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site, et ne peuvent donc pas être désactivés. Ils permettent de sécuriser le site internet ainsi que vos préférences d'affichage.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer l'expérience de visite pour nos utilisateurs. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer la pertinence des espaces marketing ou publicitaires achetés par IFOCOP. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.