FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Responsable QHSE : un métier sur-mesure

Alors qu’IFOCOP enrichit son catalogue de formation en ce début d’année 2020 et propose maintenant sa formation de « Responsable QHSE »* en Bourgogne, intéressons-nous aujourd’hui à ce métier d’avenir où qualité, hygiène, sécurité et environnement font corps et rythment, sous surveillance, la stratégie de toute l’entreprise !

Au fait du fonctionnement de l’entreprise et des réglementations en vigueur en matière d’hygiène, de sécurité, d’environnement et de conditions de travail, le Responsable QHSE est quelquefois désigné par ses collègues comme le « Monsieur Propre » des lieux. Et on comprend vite pourquoi ! Avec lui (ou elle), pas d’approximation dans le respect des normes, ni d’hésitation quant aux actions à mettre en œuvres pour conduire l’entreprise vers la version la plus exigeante et performante d’elle-même. Bref, sa mission est claire : s’assurer que tout est « clean ».

Un fin diplomate

Directement rattaché(e) à la direction générale ou technique de l’entreprise, le/la Responsable QHSE dispose de qualités d’observation et d’écoute qui lui permettent non pas de maîtriser les technicités propres à chaque métier de l’entreprise, mais d’en connaître les enjeux pour mieux les accompagner au quotidien. Et conduire, si nécessaire, l’entreprise vers la labellisation ou la certification de ses produits et process. « C’est une activité support dans l’entreprise, analyse Murielle Valade, Directrice du Centre IFOCOP Auxerre. Le responsable système QHSE est avant tout un communiquant qui manage des projets, coordonne des actions et motive les salariés de l’entreprise afin de répondre aux exigences clients et aux normes réglementaires ».

 « Si l’effort est collectif, ça fonctionne mieux » 

 Nicolas, Responsable QHSE du côté d’Alès (Gard) au sein d’une entreprise de bâtiment comptant 40 salariés, mesure directement les tenants et les aboutissants du travail accompli.

Lui, a du accompagner son entreprise vers une meilleure intégration des exigences environnementales (tri, recyclage, réflexes…) dans le travail des équipes.

« Cela n’a pas été facile, car le respect des normes et l’apparition de nouvelles règles est toujours initialement perçu comme une contrainte. Il faut alors, expliquer, réexpliquer si nécessaire et démontrer le bienfait de la démarche. Mais quand les premiers résultats deviennent visibles ou tangibles, les équipes s’aperçoivent alors qu’une norme bien intégrée, ça peut améliorer le quotidien. Les choses sont alors plus fluides, les ambiguïtés ont disparu, on dispose de référentiels pour chaque situation de la vie professionnelle… C’est réconfortant », explique le jeune homme.

Son conseil : impliquer toute la pyramide hiérarchique dans la conduite au changement. « Si on sent que l’effort est collectif, on a plus de chances que ça fonctionne », analyse-t-il.

Parole d’expert

 Audit, planification, suivi-accompagnement, évaluation et compte-rendu des résultats obtenus composent les 5 temps forts de l’intervention d’un(e) Responsable QHSE. Et cela, qu’il exerce au sein d’une unité industrielle, d’un cabinet spécialisé, d’une entreprise ou d’une collectivité. Sa devise pourrait être : « Prévenir plutôt que guérir ». Et du point de vue relationnel : « Faire adhérer pour mieux fédérer ».

Employabilité

Recherché dans le secteur électronique, comme dans l’industrie agroalimentaire, automobile, textile (etc.) ou encore dans les organismes publics de prévention et de contrôle, le/la Responsable QHSE aura l’opportunité de s’épanouir dans l’univers qui lui plaît, car son savoir-faire est requis aussitôt qu’une norme s’applique à une entreprise, un produit ou un process. Son employabilité est donc forte. Il trouvera sans trop de difficultés un emploi dans sa région, même si la mobilité professionnelle peut aussi représenter un tremplin vers des missions plus importantes.

Suivant son expérience dans le domaine, il gagnera entre 30K€ et 75K€/an**, ce qui représente pour un Responsable QHSE débutant, une embauche autour de 2.500€/mois.

Perspectives d’avenir

Multi-casquettes, un bon Responsable QHSE évoluera assez rapidement vers des postes à plus grandes responsabilités : directeur ou consultant qualité, directeur environnement, directeur d’usine… Cela implique néanmoins une spécialisation progressive dans le domaine visé. Certains choisiront sinon de quitter l’univers industriel pour rejoindre celui des organismes et cabinets de conseil. La rémunération d’un cadre confirmé oscille alors entre 45K€ et 75K€ annuels.

IFOCOP enrichit son catalogue de formation et propose sa formation de « Responsable QHSE » en Bourgogne

Se pré-inscrire à une formation métier  


Article rédigé en partenariat avec un journaliste.

 

Xavier Paccagnella exerce en tant que consultant et journaliste depuis déjà 10 ans. Ses multiples expériences en tant que rédacteur en chef de revues spécialisées (emploi, économie, recrutement et formation…) lui ont permis de développer une approche experte, qu’il entretient grâce à un travail de veille informative rigoureux.

Contact : xavier.paccagnella@live.com

 *Formation Responsable QHSE. Nouvelle formation disponible à Auxerre (Yonne) à partir du 20 février 2020. Durée : 8 mois.  Plus d’infos / Tél. 03 86 49 40 90

**Source : https://cadres.apec.fr/Emploi/Marche-Emploi/Fiches-Apec/Fiches-metiers/Metiers-Par-Categories/Services-techniques/responsable-qualite-securite-environnement