N°1 DE LA RECONVERSION Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Réussir sa prise de poste en télétravail : la nouvelle Masterclass ifocop à ne manquer sous aucun prétexte !

Nouvelle Masterclass, nouveaux enjeux et, pour répondre aux questions de plus en plus nombreuses de nos stagiaires à ce sujet, une approche 100% pratique de LA question qui concerne tous les âges, toutes les catégories professionnelles et (presque) tous les métiers et entreprises : la réussite du télétravail. À vous qui vous apprêtez à changer d’environnement professionnel dans le cadre d’une reconversion, ifocop dévoile la bonne méthode pour booster votre efficacité et bien vous intégrer au sein de votre nouvelle entreprise quand des kilomètres entiers vous séparent de votre nouvelle hiérarchie, voire de vos collaborateurs !

Pour nous guider, Cécile Feron. Formatrice ifocop, elle officie aujourd’hui en tant que coach spécialiste de la transition professionnelle après avoir travaillé pendant 10 ans en tant que Responsable Ressources Humaines (RRH) au sein de grandes entreprises nationales. Experte du recrutement et de l’intégration des collaborateurs, cette intervenante en formation professionnelle (techniques de recherche d’emploi, recrutement…) a accepté de livrer à la communauté ifocop les clés d’une intégration sans stress dans le monde de l’entreprise… depuis son salon ! C’était le 17 mars dernier et vous pouvez visionner le Replay ici !

Les bases

Mais pour comprendre les véritables enjeux de la prise de poste en télétravail, quelques repères en préambule. Le télétravail comme seul et unique mode d’activité professionnelle concerne 3 millions de personnes en France. Au plus fort de la crise Covid, en 2020, il aura concerné jusqu’à 41% des salariés (contre 30% auparavant ou aujourd’hui). À première vue, pas de changement.

Pourtant, en y regardant de plus près, on s’aperçoit que la durée moyenne hebdomadaire de télétravail des Français a grimpé en flèche ces derniers mois : de 1,6 jour / semaine, nous sommes passés à 3,6 jours. Et ce qui se vérifie plus ou moins fortement en fonction des entreprises et des secteurs d’activité s’observe de façon d’autant plus flagrante en environnement très urbain, Ile-de-France en tête. « Les premiers concernés sont les cadres et les professions intermédiaires », note aussi Cécile Feron, constatant au passage une baisse importante de la satisfaction des salariés envers ce mode de travail : 7,2/10 contre 8/10 auparavant. La faute à ceux qui n’auraient pas compris que la première conséquence du changement, c’est l’obligation de s’adapter ?

Retenons cette équation simple : autonomie + efficacité + bien-être = satisfaction réciproque

Mesurer les enjeux de la prise de poste

« Le changement, ce ne sera jamais ni une bonne, ni une mauvaise chose, cela restera toujours, et tout simplement, une nouvelle réalité à laquelle il est préférable de s’adapter », rassure Cécile Feron dans une volonté de dédramatiser ce moment parfois stressant que représente la prise de poste dans une nouvelle entreprise. Le caractère inédit du Covid-19 et la « découverte » du travail à distance doivent-ils pour autant faire de l’intégration d’un nouveau collaborateur une épreuve du feu ? Absolument pas. « Les étapes restent les mêmes », estime la coach, listant, dans l’ordre, la découverte de son nouveau cadre de travail, l’étonnement, l’assimilation de la culture d’entreprise, les diverses phases d’intégration, la maîtrise de nouveaux gestes et outils…  Retenons cette équation simple : autonomie + efficacité + bien-être = satisfaction réciproque. « L’intégration conduit à l’autonomie. La formation conduit à l’efficacité. Le management conduit au bien-être. Et l’activité apportera un sentiment de satisfaction mutuel », résume Cécile Feron. Mais gare, prévient-elle, aux impatients, aux collaborateurs zélés ou aux utopistes : les trois premiers mois sont déterminants. « Cette période est en effet nécessaire à tout individu, quel qu’il soit, pour avoir les idées claires sur son périmètre d’intervention et pour mesurer les premiers résultats durables des actions réalisées », précise-t-elle.

À lire : « 90 jours pour réussir sa prise de poste », de Michael Watkins

Identifier les risques et opportunités

Sachant cela, quels outils pour devenir meilleur en télétravail ? À nouveau, et comme de nombreux formateurs ifocop auront probablement déjà eu l’opportunité de vous en exposer les bénéfices, c’est la méthode SWOT (acronyme anglais des mots Forces, Faibles, Opportunités et Menaces) qui s’impose de loin comme la plus efficace.

Ultrasimple, elle consiste à lister et classer les paramètres d’une situation pour mieux les identifier et ensuite y apporter la réponse adaptée. Commencez par exemple par balayer tous les items positifs (confort, horaires souples, temps de travail gagné, concentration, fatigue, créativité…) et négatifs (ergonomie, distractions, confusion entre vie pro et perso, démotivation, manque de convivialité, isolement social, méconnaissance de la culture d’entreprise…) puis, une fois ces derniers inscrits noir sur blanc, répétez-vous que vous êtes l’un des moteurs essentiels pour trouver des solutions. (Réécoutez Man in the mirror de M. Jackson, si ça vous parle davantage) et construisez votre plan d’actions.

Exemple face à un manque de concentration avéré quand il s’agit de travailler à votre domicile : planifiez des plages horaires « Ne pas déranger », associez vos proches à cette démarche et coupez vos notification (sauf urgences) pendant deux heures. Autre suggestion, cette fois pour ceux qui craignent de s’isoler du reste de l’équipe : demandez des feedbacks, qui naturellement généreront des interactions… et ainsi de suite !

Enfin, pour les candidats à l’intégration qui partagent leur temps entre leur bureau et leur domicile : organisez votre semaine en fonction de ce nouveau rythme présentiel/distanciel et faites de la « contrainte » télétravail, un atout en réservant (au tout début) les tâches les plus simples et efficientes aux jours de télétravail pour accroître votre productivité, doper votre confiance et, de retour au bureau, miser sur la disponibilité de vos collaborateurs pour évoquer les yeux dans les yeux, les sujets plus complexes.

En attendant, retrouvez les meilleurs conseils de Cécile Feron, l’animatrice de cette nouvelle Masterclass, en visionnant le Replay !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :