FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Se former à distance : comment garder le lien ?

Vous craignez que le confinement ne vienne mettre à mal votre formation et ne compromette vos relations avec les équipes pédagogiques et le reste de la classe ? Découvrez nos conseils pour continuer à faire « partie de l’équipe », même seul depuis votre salon.

Mais d’abord, un prérequis : pour suivre efficacement une formation à distance, il vous faudra nécessairement disposer d’un certain niveau de maîtrise informatique. « Mais pas de quoi paniquer pour autant », rassure le département e-learning de l’IFOCOP. La formation à distance n’est-elle pas, en effet, le meilleur moyen de se rompre à l’usage des nouvelles technologies ? Suivre une formation en ligne, c’est consulter/créer/animer des vidéos, des cours en ligne, des classes virtuelles, des forums de discussion… Bref, petit à petit et sans s’en apercevoir, c’est devenir agile avec les technologies digitales, prisées aujourd’hui en entreprise. Idéal pour renforcer l’attractivité de son CV…

Pour le reste, voici quelques astuces très efficaces :

S’équiper avec les bons outils /

Microsoft Teams, Slack, Skype, Discord, WhatsApp… De nos jours, les applications de messagerie ne manquent pas. Très addictives, elles permettent d’envisager le e-learning et le télétravail sereinement, sans crainte d’être écarté du groupe. Attention toutefois à bien respecter les « usages » de ces plateformes : pas de messages intempestifs, « savoir donner pour recevoir en retour », soigner son orthographe, saluer en se connectant et en se déconnectant, veiller à toujours rester « général » dans ses prises de parole en public, migrer vers une conversation privée pour les cas particulier… Pour le formateur, le manager, le salarié, le prestataire ou l’apprenant, ces messageries sont un excellent moyen de faire apparaître sa personnalité, même à distance.

Etre transparent sur son agenda /

A distance, on a vite fait d’être interpellé à tout bout de champ. Alors, matérialisez vos temps de disponibilité ou d’absence : mise à jour de votre statut (actif / inactif / de retour dans 5 minutes…), message groupé, e-mail, agenda partagé (chacun sa couleur), créneaux récurrents affectés à des missions particulières…

Mettre en place des rituels /

« Chaque matin, via notre outil de messagerie groupée, je dis mon bonjour à mon équipe. Et en fin de journée, je conclus par un « bonne soirée et à demain ». Ce rituel est un moyen d’éviter une surdose de télétravail. C’est le droit à la déconnexion », indique le cadre dirigeant d’une agence de pub grenobloise.

Multiplier les moments informels /

En apparence anodins, les temps non professionnels contribuent à rompre l’isolement, renforcer la cohésion d’équipe, motiver les effectifs… Ils stimulent aussi, souvent, leur créativité, offrant là une excellente occasion de se challenger les uns les autres. Pour ça, chacun sa formule : e-café le lundi matin, e-apéro le vendredi soir, e-lunch le midi avec ses collègues ou camarades de promotion… Entre deux missions ou exercices : temps récréatifs avec partage de photos humoristiques et ton conversationnel plus léger…

Mettre un nom sur un visage (et inversement) /

De façon ponctuelle ou ritualisée (la réunion du matin, par exemple), se parler par le biais de Facetime ou en visioconférence est une des meilleures façons d’humaniser les échanges et de bien gérer ses relations à distance. Tous les messages et emojis du monde ne remplaceront jamais la chaleur humaine d’une rencontre, même audio ou vidéo !

CONCLUSION :

Même en optant pour la formation à distance, rien ne peut remplacer le lien et la rencontre. Alors en ces temps de confinement, usez et abusez de ces outils et n’hésitez pas à consacrer un pourcentage de votre temps à leur utilisation. L’humain est ainsi fait qu’il a besoin des autres. Il en va du succès de votre formation e-learning.

 

  Se pré-inscrire à une formation métier  

Crédit photo : @djurdjica-boskovic