Découvrez nos formations dans le centre ifocop le plus près de chez vous lors de nos portes ouvertes, le mercredi 1 février !
Participer

Participer

C’est l’heure ! L’édition 2023 de Parcoursup est lancée. Pour beaucoup d’entre vous, c’est elle qui vous donnera les clefs de l’enseignement supérieur. Comment l’utiliser au mieux ? Quelles sont les étapes incontournables ? Décryptage avec Jérôme Teillard, chef de projet Parcoursup au ministère de l’Enseignement supérieur.

Êtes-vous concerné par Parcoursup ?

Oui si :

  • Vous êtes lycéen (ou un étudiant en réorientation) et que vous souhaitez vous inscrire en première année de l’enseignement supérieur.
  • Vous êtes depuis plusieurs années titulaires du baccalauréat (ou d’un diplôme équivalent) et vous souhaitez formuler un vœu dans une formation initiale.

Non si :

  • Vous avez redoublé votre première année (vous devez alors directement vous ré-inscrire dans votre établissement)
  • Vous êtes un candidat international soumis à une demande d’admission préalable (DAP)
  • Vous ne souhaitez candidater qu’à des formations d’enseignement supérieur étrangères (vous devez alors vous adresser directement aux formations qui vous intéressent)
  • Vous souhaitez reprendre la formation dans laquelle vous étiez inscrit au terme de votre période de césure (vous avez alors un un droit de réintégration ou de réinscription à l’issue de cette césure).

 

Pourquoi utiliser Parcoursup ?

« Parcoursup a été construit sur six principes, explique Jérôme Teillard, à commencer par le principe d’exhaustivité. Dans Parcoursup, on retrouve l’ensemble des formations reconnues par l’État, aussi bien des formations en apprentissage que des formations sous statut étudiant, sélectives ou non. Toutes les formations sont ainsi visibles par tous. Un autre grand avantage, c’est la simplicité. Parcoursup, c’est un site, un calendrier, un dossier. C’est aussi un seul modèle pour présenter les informations sur les formations. Ainsi, on peut comparer facilement. »

« Autre atout de Parcoursup, la liberté de choix, se réjouit Jérôme Teillard. Chacun peut émettre 10 vœux de formation et n’a pas besoin de les hiérarchiser. Moi, je suis convaincu que c’est la meilleure méthode, car les élèves ont déjà du mal à connaitre et à comprendre les formations, alors leur demander de hiérarchiser, c’est un exercice difficile, et souvent porteur de stress. On a aussi beaucoup gagné en transparence avec ce système, car les formations doivent renseigner leurs critères de sélection des candidats. Il y a enfin beaucoup d’efforts déployés sur l’accompagnement personnalisé, en particulier quand vous ne recevez aucune réponse favorable à vos vœux, et sur l’égalité des chances. Il y a des dispositifs pour favoriser l’accès à l’enseignement supérieur des lycéens boursiers, des places prioritaires en BTS pour les bacheliers professionnels et en IUT pour les bacheliers technologiques, car ce sont les formations où ils réussissent le mieux. Et puis, on a aussi des dispositions pour les étudiants en situation de handicap. »

 

Parcoursup : comment ça marche ?

Lorsque vous vous inscrivez sur Parcoursup, la plateforme en sait déjà souvent beaucoup sur vous ! Vos notes notamment. « Il s’agit seulement de contrôler les informations », insiste Jérôme Teillard. N’oubliez pas de soigner la rubrique “Activités et centres d’intérêt” qui permet de mettre en valeur vos compétences, expériences et engagements.

Cet ensemble de données va constituer la base du dossier qui sera adressé aux organismes de formation que vous choisissez. Vous pouvez faire 10 vœux maximum. Pour chacun d’eux, vous devez écrire une lettre de motivation (1 500 caractères maximum) et, si vous êtes lycéen, une fiche Avenir (rempli par les professeurs et le chef d’établissement dans le cadre du 2e conseil de classe) sera nécessaire pour chaque vœu de formation. Enfin, certains organismes de formation peuvent vous demander des pièces complémentaires.

Une fois vos candidatures envoyées, reste le plus pénible… l’attente de la réponse ! Vous pouvez voir votre vœu accepté, refusé ou accepté sous condition (cela signifie que vous serez accepté dans la formation si vous suivez un certain dispositif, tel qu’une remise à niveau, un tutorat, ou encore un soutien). La balle est ensuite dans votre camp ! À vous de répondre à chacune des propositions, puis d’effectuer l’inscription administrative auprès de la formation que vous avez choisie.

Si vous n’avez pas reçu de réponses positives, vous pouvez solliciter un accompagnement personnalisé et/ou refaire des vœux de formations grâce à la phase d’admission complémentaire.

 

Les dates à retenir

  • 20 décembre 2022 : ouverture du site Parcoursup.fr
  • Du 18 janvier au 9 mars 2023 : inscription et enregistrement des vœux
  • 6 avril 2023 : dernier jour pour finaliser les dossiers avec les éléments demandés et pour confirmer chacun des vœux

 

1) La phase d’admission principale

  • À partir du 1er juin 2023 : décisions des formations demandées et le cas échéant, réponses du candidat à chaque proposition d’admission
  • 4 juillet 2023 : résultat du baccalauréat qui permet d’effectuer l’inscription administrative à la formation retenue
  • 13 juillet : dernier jour pour accepter une proposition d’admission

2) La phase d’admission complémentaire

  • Du 15 juin au 12 septembre 2023 : possibilité de formuler jusqu’à 10 nouveaux vœux dans les formations qui ont encore des places disponibles
  • À partir du 1er juin : possibilité de demander un accompagnement individuel ou collectif auprès de l’établissement fréquenté ou d’un centre d’information et d’orientation (CIO) pour envisager d’autres choix de formation et préparer la phase complémentaire
  • À partir du 1er juillet : possibilité de demander un accompagnement personnalisé de la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de l’académie

 

Les 3 conseils de Monsieur Parcoursup

1) Concentrez-vous sur votre projet d’orientation. Parcoursup n’est qu’un outil pour aller chercher davantage d’informations et rencontrer des personnes impliquées dans les formations que vous convoitez.
2) Trouvez le bon équilibre. Il ne faut pas se précipiter, mais n’attendez pas non plus le dernier moment pour accomplir les démarches.
3) Soyez serein ! Il n’y a pas de raison que vous ne trouviez pas chaussure à votre pied ! Rappelez-vous, 95 % des lycéens sont acceptés par au moins une des formations qu’ils désirent. Ils ont même le choix entre 5 formations en moyenne.

 

Vous avez encore des questions ?

Des conseillers Parcoursup sont disponibles :

  • Par téléphone (à partir du 18 janvier 2023) : 0 800 400 070 (numéro vert) ;
  • Par mail via le dossier Parcoursup ;
  • Via le compte @parcoursup_info.

 

Les formations ifocop en alternance disponibles sur Parcoursup :