FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Devenir Community Manager et donner un nouvel élan à ses projets

Leur point commun ? S’être formé en ligne, avec IFOCOP, au métier de Community manager et offrir, grâce à leur projet de reconversion, une nouvelle trajectoire à leur carrière professionnelle. Nicolas, Delphine, Manuel… 3 apprenants et 3 histoires pour un seul et même but : la réussite professionnelle.

Nicolas FIDÈLE

Une formation comme un tremplin.

Il n’est peut-être pas passé par la case Baccalauréat, mais cela ne l’aura pas empêché de gravir un à un les échelons pour devenir responsable d’équipe au sein de l’une des enseignes d’arcade les plus courues de la région parisienne. Nicolas, 27 ans, est actuellement en poste comme community manager au sein de l’enseigne La tête dans les nuages, mais il se voit déjà évoluer vers des missions plus globales, toujours dans le domaine de la communication.

« Avec mon BEPC* et un BAFA en poche, j’ai commencé ma vie professionnelle en tant qu’animateur socio-culturel. Cinq années, quand même. Puis, en 2016, une opportunité s’est présentée à moi au sein de mon entreprise actuelle. Un poste d’assistant de clientèle. En CDD pour commencer, puis rapidement en CDI. Comme j’étais curieux et très autonome, j’ai été nommé responsable d’équipe et j’ai vu mon panel de missions s’élargir. J’ai commencé à gérer la communication et forcément, les réseaux sociaux », raconte Nicolas. Déjà initié aux rudiments des Facebook, Twitter et Instagram, il s’inscrit malgré tout, sur les conseils de son directeur de l’époque, à l’IFOCOP pour développer ses compétences et les faire reconnaître par un diplôme officiel. « Ce qui m’a convaincu de franchir le cap, c’est le format e-learning et surtout la flexibilité de la formation parce que j’avais mon boulot à gérer en parallèle et à plein temps », précise-t-il. Six mois au total, à mener de front emploi et formation, qu’il ne regrette pas pour le moins du monde : « J’ai beaucoup appris : droit à l’image, fonctionnement des algorithmes, codes spécifiques à chaque réseau, gestion de blog, de site, aspects juridiques… Même la façon de gérer buzz, bon ou mauvais », détaille-t-il.

Il découvre un métier très complet, qui emprunte à la fois sur les champs du commercial, de la communication, du journalisme… « Être community manager, ça ne se résume pas à poster des jolies photos », se défend Nicolas qui, en poste, voit ses missions largement élargies ; ce qui le conduit déjà aujourd’hui à voir encore plus haut : « Mon ambition, c’est d’encadrer une équipe de communicants pour gérer une stratégie globale de webmarketing », confie le jeune homme, passionné de mode et de sport et désormais armé pour la prochaine étape de sa reconversion professionnelle.

*Nicolas a néanmoins du attester d’équivalence Niveau BAC pour prétendre pouvoir s’inscrire à la formation

Son bilan de l’expérience 

Ultra-positif. La formation community manager dispensée à l’IFOCOP est très complète et aborde la grande majorité des situations qu’on peut être amené à rencontrer sur le terrain. C’est exigeant, mais nécessaire. Mon conseil : ne vous lancez pas dans le métier si vous n’êtes pas, de base, passionnés par le digital et les réseaux. Et au moment de postuler, gardez en mémoire qu’en tant que community manager, vous devrez incarner les valeurs d’une marque ou d’une personnalité, alors restez en phase avec vous-même. Dernier point : être ultra-connecté, c’est bien, mais sachez préserver votre vie privée et misez sur les outils pour prendre le relai « .

Delphine RIVIEREZ

Bien dans mon job !

Une véritable tornade ! N’espérez pas trop croiser Delphine confortablement assise dans ses bureaux au sein du magasin de bricolage où elle travaille depuis 14 ans. Non, pour la trouver, il vous faudra plutôt arpenter allées, couloirs, parking ou arrière-magasin. Delphine est « visual merchandiser ». En français : « en charge de l’image de son magasin». C’est-à-dire que la mise en place et le contrôle des opérations commerciales pour son enseigne repose en partie sur ses épaules. Tout comme l’organisation d’événements clients, le suivi des opérations de micro-merchandising, l’impression-création d’affiches et, depuis peu, la gestion des réseaux sociaux du magasin.

Une nouvelle mission dont elle est en partie à l’initiative. Passionnée par son métier, elle a en effet souhaité rajouter une corde à son arc pour pimenter son quotidien et explorer à un degré supérieur les mondes de la communication et du webmarketing. Mais une formation professionnelle s’imposait. « J’ai expliqué ma démarche à ma direction, qui m’a immédiatement soutenue. Surtout quand j’ai expliqué que j’opterais pour une formation en e-learning, sans mettre en pause mon engagement au sein du magasin », explique Delphine. Elle fait donc valoir ses droits à la formation (via son compte CPF), obtient de son entreprise le financement complémentaire et démarre son cursus Community manager 100% en ligne IFOCOP Expériences en mars 2020, à quelques jours du début de l’épidémie coronavirus… et du raz-de-marée 2.0 provoqué par les achats Internet de bricoleurs confinés et très nombreux.

Elle se souvient d’une vague de travail colossale : surcroît d’activité en magasin, cours et devoirs du soir, vie de famille avec son époux et ses 3 enfants… « Mais j’ai tenu bon », résume-t-elle fièrement, saluant au passage ses collaborateurs, avec qui elle accomplit ses missions quotidiennes. « La formation IFOCOP est vraiment malléable et compatible avec une vie active. Mais attention, cela ne signifie pas que ce soit facile », insiste Delphine. D’autant qu’en bonne professionnelle, elle veut faire les choses à fond. Ce qui propulsera littéralement les réseaux sociaux du magasin dans une nouvelle dimension. Le SAV est débordé, le magasin fermé ? La page FACEBOOK permettra à toute l’équipe de garder le lien avec les clients. Les plug-ins Google permettront, eux, de gérer les avis consommateurs. La création de contenu sur les différents supports permettra quant à elle d’expliquer, former, divertir, informer…. Un nouvel outil de relation client si efficace qu’il demeure encore aujourd’hui actif. « Pour certains clients, nous contacter en message privé depuis leur profil, c’est plus simple. Ils apprécient le caractère instinctif, spontané. Alors on s’adapte », explique Delphine, pas peu fière d’avoir flairé ce tournant professionnel et d’avoir eu recours, pour cela, à une formation concrète comme celle proposée par IFOCOP.

Son bilan de l’expérience :

Si être Community Manager se résumait à poster des publications, tout le monde pourrait le faire. Mais cela emprunte à tellement de métiers, cela requiert tellement de compétences en photo, vidéo, rédaction, analyse des données, relation client… En formation comme en emploi, il faut être curieux, dynamique, passionné et toujours conserver une longueur d’avance car les gens comme les outils évoluent vite « .

Manuel GRÉGORIO

Se former pour s’offrir une nouvelle vie.

À ce stade, ce n’est plus de reconversion qu’on parle, mais de nouvelle vie ! La cinquantaine dynamique et des projets plein la tête, Manuel exerce depuis bientôt 30 ans dans le domaine de la formation professionnelle pour adultes, du côté de Montargis. Arrivé « à la fin d’un cycle », comme il nous l’explique en préambule de notre entretien, son projet doit le conduire vers un parfait alignement des planètes qui conjuguera « nécessairement » une vie professionnelle stimulante et une vie personnelle épanouissante. Concrètement, Manuel souhaite devenir son propre patron, continuer à travailler avec la France tout en retournant vivre dans son pays d’origine – le Portugal – et accompagner des collectivités, des organismes et des entreprises dans la gestion de leur e-réputation grâce à la prise en mains de leur réseaux sociaux.

Fervent adepte, depuis la première heure, des réseaux sociaux, il s’est formé avec IFOCOP pour se constituer le bagage technique nécessaire et compenser des lacunes qu’aucun MOOC et qu’aucune formation 100% autodidacte ne pourraient corriger. S’il envisage d’exercer principalement en télétravail, il ne se voit pas pour autant travailler seul. Son frère, designer-graphiste, l’accompagnera donc dans la production de supports visuels utiles aux supports de communication de ses clients : vidéos, logos, chartes graphiques, animations… « Nous allons additionner nos compétences et offrir, à nous deux, une approche globale et performante à travers une plateforme multi-services », explique Manuel.

Diplômé depuis 6 mois, il construit pour l’heure son projet avant de passer véritablement en phase opérationnelle, une fois l’épisode coronavirus derrière nous. Ce qui le rassure : avoir pu éprouver et évaluer la pertinence de ses choix au cours de sa formation community manager en ligne IFOCOP Expériences. « Nous avons eu, tout au long de la formation, à conduire un projet « fil rouge », qu’il a fallu ensuite défendre devant un jury de formateurs. J’ai dû définir une stratégie de webmarketing, expliquer et même parfois défendre mes choix ; ce qui m’a permis de prendre du recul et de m’améliorer, au-delà même des enseignements reçus lors de ce cursus accéléré. Tout cela me sera très utile à l’avenir », analyse Manuel.

Son bilan de l’expérience

Ma vision du métier de community manager a complètement changé. J’ai découvert un emploi « aux dimensions multiples », qui emprunte à de nombreux autres secteurs d’activité (photographe, rédacteur, commercial, attaché de presse, graphiste…), s’adapte aux enjeux actuels et aux besoins de notre époque, comme notamment le travail en équipe et à distance. Il valorise l’intelligence collective et l’action « en mode projet ». Et ça tombe bien, la formation est construite comme ça : à distance, mais jamais seul, avec des travaux/apprentissages à la fois individuels et collectifs, avec des vraies contraintes de délai… Comme dans la vraie vie, on apprend beaucoup, y compris sur soi-même. »

Lire aussi :

Ce témoignage vous a plu et vous souhaitez en savoir plus ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Paramètres de cookies

Notre site utilise différents cookies pour son fonctionnement. Certains de ces cookies sont déposés par des services tiers à des fins d'analyse statistique pour nous permettre de vous fournir une meilleure expérience.

Si vous souhaitez configurer les cookies que vous souhaitez autoriser, vous pouvez cliquer sur Paramétrer les cookies, ou bien accepter tous les cookies en cliquant sur Tout accepter et continuer.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.

Vos préférences

Différents types de cookies sont utilisés par le site. Seul les cookies de fonctionnement sont obligatoire, et ce afin de fournir une expérience de navigation adaptée. Tous les cookies que nous déposons respectent les réglementations de durée et de vie privée.

Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site, et ne peuvent donc pas être désactivés. Ils permettent de sécuriser le site internet ainsi que vos préférences d'affichage.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer l'expérience de visite pour nos utilisateurs. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer la pertinence des espaces marketing ou publicitaires achetés par IFOCOP. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.