FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Embaucher un responsable QHSE : un réel avantage organisationnel et stratégique

Mettre en place une politique QHSE n’est pas seulement bénéfique en termes d’image. Elle permet de contribuer à la performance et à la pérennité d’une entreprise, dont le responsable QHSE devient l’un des garants. Retour d’expérience chez Yansys Medical, éditeur de logiciels professionnels médicaux.

Industrie agroalimentaire, automobile, organismes publics de prévention et de contrôle… L’expertise d’un responsable qualité, hygiène, sécurité et environnement (QHSE) est recherchée dans de nombreux domaines d’activité. Les entreprises font notamment appel à son savoir-faire lorsqu’une nouvelle norme entre en vigueur ou lorsqu’un process demande à être adapté.

Editeur de logiciels professionnels médicaux, Yansys Medical a fait le choix de s’adjoindre un responsable QHSE lors de la mise en place dans la structure de la norme ISO 13485, une norme précisant les exigences des systèmes de management de la qualité pour l’industrie des dispositifs médicaux. « Nous avons pris cette décision afin d’instaurer cette norme mais aussi sa mise en application sur le long terme », précise Marie Lustiere, directrice commerciale de cette entreprise dont le siège est basé à Vichy (Allier).

Etablir un cercle vertueux pour sécuriser et développer l’activité

Les bénéfices pour Yansys Medical ne se sont pas fait attendre. « Cela nous a permis d’apporter beaucoup plus de documentation à nos logiciels, et de procéder à une réorganisation interne en optimisant le flux de travail, ajoute Marie Lustiere. Plus précisément, un gain de temps à long terme ainsi qu’une meilleure communication interne. Le responsable QHSE offre également à nos clients un gage de qualité car, dans la mise en place des processus, la partie  » relation client » est plus approfondie et améliore le service. » Des bénéfices synonymes de productivité.

Audit, planification, suivi-accompagnement, évaluation et compte-rendu des résultats obtenus composent les temps forts de l’intervention d’un responsable QHSE, que ce dernier exerce au sein d’une unité industrielle ou d’un cabinet spécialisé, d’une entreprise privée ou d’une collectivité. Un socle solide sur lequel s’appuyer pour sécuriser et développer son activité.

En prise directe avec le développement durable et les enjeux du futur

Nés dans les années 1980, les métiers de la QHSE sont aujourd’hui en prise directe avec le développement durable. Le responsable QHSE doit ainsi être capable de s’adapter aux changements réglementaires, et environnementaux. La crise sanitaire a ainsi pu faire évoluer son champ d’action afin d’assurer la sécurité et de protéger la santé physique et mentale des travailleurs (actions de prévention, encadrement du télétravail, respect des recommandations des autorités sanitaires…). « L’atout réel chez Yansis a concerné la sécurité des salariés, via notamment la mise en place de notes d’information sanitaire », confirme la directrice commerciale.

Et s’il est déterminant pour répondre aux enjeux actuels, le rôle du responsable QHSE l’est également pour anticiper les sujets de demain. « Dans notre domaine, il deviendra indispensable aux entreprises de suivre les recommandations d’un service qualité en ce qui concerne le management et la documentation technique, conclut Marie Lustiere. Il apporte un réel avantage organisationnel et stratégique. »

HQSE, quatre lettres pour prévenir plutôt que guérir !

Lire aussi :

Cet article vous a plu ? 

Découvrez la formation diplômante Responsable système QHSE (RNCP Niveau 6).

Cette formation est proposée en formule Intensive (8 mois), en formule Compacte (5,5 mois), ou en Alternance (1 an).

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :