FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Formation Assistante de gestion : la reconversion réussie de Manon.

Du salon de coiffure aux bureaux d’une PME, où elle exercera en tant qu’Assistante de gestion et ensuite comme Gestionnaire de paie, il n’y a visiblement qu’un pas. La preuve en images avec Manon Marie, qui a en effet franchi avec brio toutes les étapes nécessaires à une reconversion radicale, que nous vous racontons ici. Désormais en phase à 100% avec ses aspirations personnelles et professionnelles, le témoignage de Manon nous prouve une nouvelle fois qu’un pas après l’autre, et que petite victoire après petite victoire, on finit toujours par avancer… à pas de géant.

C’est l’histoire d’une jeune femme qui après 10 années passées en tant que salariée dans un salon de coiffure, à travailler soirs et week-ends, en horaires coupés et décalés, décide de raccrocher les ciseaux, sèche-cheveux et autres fers à lisser pour changer de vie. Son projet : faire s’épouser plus harmonieusement vie professionnelle et personnelle sans que l’une ne vienne empiéter sur l’autre. Consciente que le monde de la coiffure ne lui offrira jamais cette perspective, elle démissionne. Mais à ce stade, et hormis ce nouvel impératif, elle s’interroge encore sur sa nouvelle carrière. Un premier pas est franchi. Le plus dur, sûrement. Mais le plus important.

Une transition en douceur

Manon souhaite prendre le temps de bien faire les choses. Pour autant, c’est une femme active. Elle ne supporte pas de rester les bras croisés. Désormais inscrite en tant que Demandeur d’emploi (DE), elle partage son temps entre un CDD à temps-partiel (comme Assistante d’éducation dans un collège) et une introspection professionnelle qui se matérialise par un rendez-vous hebdomadaire avec sa conseillère Pôle Emploi et une action d’accompagnement baptisée « Analyse projet ». En ressortent rapidement une forte capacité à travailler en autonomie, mais également des compétences et aptitudes en comptabilité, management, gestion administrative… Autant de sujets auxquels Manon s’était formée dans le cadre de son CAP coiffure, mais qui n’ont jamais vraiment pu être valorisés dans son poste précédent.

Prise de conscience

Sans qu’elle s’en aperçoive forcément tout de suite, se dessine devant elle la fiche de poste classique d’une Assistante de gestion. Sa conseillère lui pointe du doigt d’autres atouts clés de sa personnalité qui semblent compatibles avec la fonction : ultra-polyvalence, goût des responsabilités et du travail en équipe, attachement aux valeurs humaines… Ce poste s’exercerait en plus sur des horaires de bureau plus conventionnels, permettant à Manon d’atteindre la qualité de vie exprimée dès le 1er jour de sa reconversion.

Bien sûr, son bagage professionnel ne lui permet pas de prétendre immédiatement aux offres d’emploi publiées sur le marché. Un passage par la case formation s’engage et très vite, elle partira en quête d’une école ou d’un institut capable de la former « de façon complète, pragmatique et suffisamment rapide », décrit Manon. La jeune femme souhaite en effet réintégrer le marché du travail rapidement à l’issue de sa formation.

Pour des raisons très variées, elle choisit IFOCOP : le centre d’Eragny (95) est proche de chez elle, la formation est dispensée en présentiel (ce qui la rassure), balaie les essentiels de son futur métier, et la met en lien direct avec le monde professionnel puisqu’un stage de 4 mois est prévu de façon obligatoire. Elle candidate, réussit avec succès l’entretien de recrutement et intègre la promotion 2020 (octobre 2019-Juin 2020). Manon se met alors en mode « éponge » pour absorber toutes les informations qui lui sont transmises et tous les savoirs qui lui sont enseignés : paie, comptabilité, process de gestion… Jusqu’au dernier jour de son stage, qu’elle effectuera chez son actuel employeur, la polyvalence sera la clé de voute de son parcours. Et même, depuis, d’une promotion professionnelle, qu’elle nous raconte dans le témoignage à suivre !

3 QUESTIONS À MANON MARIE (Apprenante Ifocop – Promotion 2020)

 

Manon, quelle fut l’étape la plus difficile dans votre projet de reconversion ?

Aucune en particulier, cela s’est fait progressivement et en pleine conscience. Il est certain que la formation implique de s’engager à fond dans les cours, les devoirs et ensuite dans l’entreprise qui nous accueille pour le stage, mais rien d’impossible. Le plus dur, peut-être, c’est d’oser faire le premier pas.

Aidez-nous à comprendre : vous vous êtes formée en tant qu’Assistante de gestion et vous êtes aujourd’hui Gestionnaire de paie !

(Sourire) Eh oui. Entre mon stage, mon embauche consécutive et notre entretien d’aujourd’hui, l’entreprise a évolué et intégré un groupe qui compte désormais environ 300 salariés. On m’a proposé de prendre en main la gestion des paies de tous les collaborateurs. C’est un challenge énorme, que j’ai accepté de relever. Cela nécessite au quotidien les mêmes aptitudes qu’une Assistante de Gestion (rigueur, autonomie…) mais c’est spécialisé dans un domaine. En plus, cela me permet de continuer à me former, que ce soit sur des logiciels et des process ou sur les modalités d’échanges avec des acteurs comme l’URSSAF, la médecine du travail… Je suis gagnante.

Que retenez-vous de cette expérience, dans sa globalité ?

À titre personnel, que l’autonomie a toujours été et restera un atout clé de ma réussite. Et de façon plus générale, qu’il faut savoir se faire confiance.

Ce témoignage vous a plu et vous souhaitez en savoir plus ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :