FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Formations en marketing-commerce ifocop : le début d’une nouvelle aventure

Vous avez envie d’être en proximité avec le Client avec un grand C, de travailler dans un domaine où l’humain sera au cœur de votre activité, les métiers du marketing et du commerce sont faits pour vous. Leur principal enjeu est de générer de la satisfaction client, parce qu’un client satisfait produira beaucoup plus de valeur auprès de la marque dont il est client. Ces métiers nécessitent de développer une bonne capacité d’écoute et d’analyse des besoins du Client et de faire preuve de créativité pour être capable de se différencier. Vous avez cette fibre là et vous avez envie de vous lancer dans une profession au quotidien rythmé par de nombreux challenges ? Les domaines du marketing et du commercial sont faits pour vous ! Découvrez dans cet article nos cinq formations ifocop de cette filière, qui débuteront dès le mois de mars 2022.

Formation Assistant(e) commercial(e)

(à partir de mars 2022, Paris / Région Parisienne)

Cette formation – certification RNCP de niveau 5 (Bac +2) reconnue par l’État – est proposée en formule Intensive (4 mois de cours puis 4 mois de stage en entreprise). « Elle s’adresse à des candidats ayant des facilités de communication et qui aiment être au contact des gens (clients, fournisseurs, commerciaux), indique Lydia Verrier, responsable de formation au centre ifocop Montigny-le-Bretonneux. Il faut avoir un certain sens rédactionnel et aimer évoluer dans un quotidien rythmé ». L’assistant(e) commercial(e) est en effet en charge de nombreuses missions : traitement des commandes et suivi de la relation commerciale, développement commercial, prise de rendez-vous et préparation de réunions, ou encore production de documents liés à la relation commerciale (facturation, devis…). Durant leur formation, les apprenants vont ainsi tour à tour « produire des documents grâce à l’utilisation du pack office, utiliser les réseaux sociaux, gérer l’administration des ventes et la relation client/fournisseurs, participer à la mise en place et au suivi des actions commerciales et marketing », précise Lydia Verrier.

Principaux métiers visés : assistant(e) commercial(e), chargé(e) de clientèle, assistant(e) achats, secrétaire commerciale.

Chargé(e) de développement commercial

(à partir de mars 2022, Paris / Région Parisienne)

Cette formation – certification RNCP de niveau 5 (Bac +2) reconnue par l’État – est proposée en formule Intensive (4 mois de cours puis 4 mois de stage en entreprise). « Facilités de communication, autonomie et gestion du stress sont des atouts indéniables pour les candidats souhaitant suivre cette formation, indique Lydia Verrier. Il faut aimer le challenge, le terrain et le contact ». Ambassadeur de son entreprise, le chargé de développement commercial se doit de mettre en œuvre des actions de fidélisation pour contribuer au développement du chiffre d’affaires de sa société. A l’issue de la formation ifocop, l’apprenant sera ainsi en mesure « d’analyser le marché, de prospecter, de négocier et vendre des produits et services mais aussi de suivre l’activité commerciale de l’entreprise et de son secteur », ajoute Lydia Verrier.

Principaux métiers visés : chargé(e) de développement commercial, attaché(e) commercial(e), chargé(e) de clientèle, assistant(e) marketing.

Formation Conseiller(ère) relation client à distance

(à partir de mars 2022, Villeneuve-d’Ascq)

Cette formation – certification RNCP de niveau 4 (Bac) reconnue par l’État – est proposée en alternance (2 jours de cours et 3 jours en entreprise par semaine, pendant un an). Le conseiller relation client à distance incarne l’image de sa société, il apporte une réponse à la problématique de ses interlocuteurs en préservant les intérêts de l’entreprise. Auparavant centrée sur les appels téléphoniques, la relation client est aujourd’hui omnicanale : e-mail, sms, chat, chatbot, réseaux sociaux sont les outils du quotidien afin de réaliser enquêtes, sondages ou bien études de marché. « A l’issue de la formation, les apprenants sont ainsi capables d’utiliser toutes les nouvelles technologies dans le but de satisfaire le client. Car le cœur de ce métier reste avant tout la relation client », explique Stéphanie Trudel, responsable de formation du centre ifocop Villeneuve-d’Ascq. Ecoute, facultés d’élocution, aisance rédactionnelle et diplomatie sont autant de qualités pour réussir dans cette fonction.

Principaux métiers visés : conseiller relation client, téléconseiller.

Responsable marketing opérationnel

(à partir de mars 2022, Paris 11)

Cette formation – certification RNCP de niveau 6 (Bac +3/4) reconnue par l’État – est proposée en formule Intensive (4 mois de cours puis 4 mois de stage en entreprise). « Ce métier intègre une dimension managériale forte pour diriger un service ou des équipes et accompagner les entreprises et les collaborateurs dans les projets mis en œuvre, indique Nadine Revilla, responsable de formation du centre ifocop Paris XIe. La formation délivre une triple compétence en marketing, management et gestion d’entreprise. Elle intègre également la dimension web marketing, pour répondre aux nouveaux enjeux des entreprises et au développement de l’e-commerce ». Une fois la formation achevée, les apprenants ont en leur possession toute la méthodologie nécessaire pour analyser et définir une stratégie commerciale et marketing. Ils sont également en capacité de mesurer et de contrôler la performance de la stratégie afin de pouvoir l’ajuster.

Principaux métiers visés : responsable marketing opérationnel, manager marketing, chef de produit.

Chef(fe) de projet e-commerce

(à partir de mars 2022, Villeneuve-d’Ascq)

Cette formation – certification RNCP de niveau 6 (Bac +2/3) reconnue par l’État – est proposée en alternance (2 jours de cours et 3 jours en entreprise par semaine, pendant un an). « La très grande majorité des achats se font en ligne désormais, explique Stéphanie Trudel. Le rôle du chef de projet e-commerce est donc d’accroitre le trafic et les ventes mais aussi la réputation de son site dans le but de fidéliser la clientèle et de déployer une stratégie de vente qui mènera vers la réussite. » Ses missions sont nombreuses : coordonner les intervenants externes et internes, placer les produits de l’entreprise sur les marketplaces, suivre les actions mises en place, assurer une veille technologique, marketing et commerciale et étudier le comportement des cyber-acheteurs. « Il faut donc disposer de compétences techniques mais également avoir une fibre commerciale. C’est un métier qui peut également s’exercer à l’international », précise Stéphanie Trudel.

Principaux métiers visés : chef de projet e-commerce, responsable e-commerce, chargé(e) de communication digitale, commercial(e) online.

Lire aussi :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :