FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

La formation Assistant(e) commercial(e) en alternance : un nouveau départ pour Margaux.

Belle réussite pour Margaux qui rêvait depuis toujours de travailler dans l’immobilier et a pu transformer son rêve en réalité en mois d’un an grâce à sa formation d’Assistant(e) commercial(e).

Tout commence avec un bilan de compétences. Alors en recherche d’emploi après plusieurs expériences professionnelles dans la vente, Margaux s’interroge sur ses envies profondes. Si d’expérience, elle sait qu’elle est faite pour la relation clientèle, elle sait d’instinct que c’est dans l’immobilier qu’elle pourra s’épanouir. Cet univers l’a toujours fascinée et une immersion professionnelle en agence, pour vérifier son intuition, le lui aura confirmé.

Titulaire d’un BAC STD2 A (arts appliqués), elle a néanmoins conscience de ses lacunes, qui la poussent à envisager une formation complémentaire. On lui recommande l’Ifocop, qui permet de sanctionner son diplôme par la voie de l’alternance, offrant ainsi la possibilité d’un apprentissage à la fois théorique et pratique, au contact de formateurs et de chefs d’entreprise qui sont, rappelons-le, des professionnels de terrain, dans un cas comme dans l’autre. Elle dit Go !

J’ai non seulement découvert le métier qui me passionne, mais j’ai en plus repris confiance et ça, ça n’a pas de prix »

Actuellement en CDD dans l’agence qui a pu l’accueillir le temps de son alternance, Margaux ne tarit pas d’éloges sur la formule, malgré quelques angoisses liées à la difficulté, justement, de trouver une entreprise d’accueil. « Je suis ravie car j’ai l’impression d’être une éponge, j’absorbe plein de savoirs utiles au quotidien et pour demain », indique la jeune femme, qui opère aujourd’hui dans une agence immobilière de Lille, spécialisée dans la vente sur plan de logements neufs. Parmi ses missions : gestion de fichier clients, relationnel commercial, démarchage des prospects, pige des annonces en ligne pour identifier des biens à rentrer en mandat… Bref, tout ce qu’elle aime. « Je suis heureuse d’avoir pris la peine non seulement de me former, mais aussi de m’interroger sur mes motivations profondes. L’orientation, c’est un choix important, qu’on ne peut pas faire à la légère. J’invite vraiment chaque apprenant à se donner toutes les chances d’y arriver en se posant les bonnes questions, en se donnant à fond. Moi, j’ai non seulement découvert le métier qui me passionne, mais j’ai en plus repris confiance et ça, ça n’a pas de prix », conclut Margaux. Affaire conclue !

Ce témoignage vous a plu et vous souhaitez en savoir plus ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :