En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

IFOCOP Le spécialiste de la formation tertiaire en alternance pour adultes

L'Ifocop est qualifié ISQ-OPQF pour la garantie d'un engagement de prestation de qualité.

Interview de Franck Bouche, Responsable du centre IFOCOP Toulouse et de la formation Community manager

Tout au long de leur formation à l’IFOCOP, les stagiaires apprennent à communiquer de manière professionnelle sur les réseaux sociaux. Nos équipes pédagogiques utilisent aussi Facebook, Twitter, LinkedIn au quotidien dans leur métier. Pourquoi, comment ? Franck Bouche, Responsable du centre IFOCOP Toulouse et de la formation Community manager nous dit tout !

 

Comment vous-êtes vous formé aux réseaux sociaux ?

Avant d’intégrer l’IFOCOP, j’étais déjà présent sur les réseaux mais uniquement à titre personnel. J’utilisais Facebook pour échanger avec mes amis. Mon profil LinkedIn correspondait à une tentative de se créer un réseau et des contacts quelques années auparavant.

J’ai décidé de professionnaliser et intensifier ma présence sur les réseaux sociaux lors de ma prise de fonction à l’IFOCOP Toulouse. J’avais pour mission de lancer la formation Community manager, j’avais à cœur de me « digitaliser » pour accompagner au mieux les futurs stagiaires CM.

Je me suis formé en autodidacte en adaptant  ma pratique personnelle à des fins professionnelles : création d’un compte Facebook pro bien distinct de mon profil personnel, mise à jour des informations de mon profil LinkedIn, découverte de Twitter. J’ai aussi bénéficié du support de l’équipe communication, des intervenants…et même des stagiaires!

Aujourd’hui, je gère mon identité numérique professionnelle sur Facebook, LinkedIn et Twitter.

 

 

 

 

 

       

À quelles fins utilisez-vous les réseaux sociaux dans votre métier ?

Tout d’abord, pour interagir avec les stagiaires en formation dans le centre et rester en contact avec les diplômés.

Je crée systématiquement une conversation WhatsApp avec la promo en cours. Cela permet à chacun d’envoyer un message ou une information rapide (informer d’un retard, rappeler le planning, proposer un afterwork, discuter d’un thème, proposer des idées, etc…). On gagne du temps, c’est plus interactif et convivial.

Avec Thierry Zenou, formateur pour le module CM et coach digital WebWay Conseil, nous administrons un groupe Facebook et un groupe LinkedIn pour partager les offres de stage et d’emploi. Dernièrement, un ancien a fait passer une offre de recrutement de CM.

Thierry m’a beaucoup conseillé sur la création et l’animation de ces groupes. Au début, nous avons mis en place un groupe Facebook par promo et finalement opté pour un seul groupe qui rassemble toutes les promo CM du centre :  il y a plus de monde donc forcément plus d’échanges !

Les pages de ces groupes permettent de montrer aux futurs stagiaires que nous sommes présents sur les réseaux sociaux et qu’il existe une communauté d’anciens sur Toulouse. Une manière aussi de valoriser l’accompagnement que nous proposons.

J’utilise tous les jours Twitter pour ma veille stage/emploi. Je la partage en taguant les stagiaires en fonction du type d’offre, du lieu géographique et du moment. J’interpelle aussi les entreprises via des commentaires “Pensez à regarder du côté de l’IFOCOP…”, “On a tout ce qu’il faut à l’IFOCOP” par exemple. Je ne suis pas encore tout à fait habile sur la méthode mais j’essaie d’être le plus possible dans l’interaction pour susciter la prise de contact. L’objectif est de montrer aux entreprises que nous sommes là et que nous scrutons leurs besoins.

LinkedIn est un outil précieux pour cibler les entreprises et les partenaires emploi. On peut consulter les pages officielles, trouver les profils des personnes, prendre connaissance des informations qu’elles partagent. J’utilise aussi LinkedIn pour trouver des formateurs. J’avais dernièrement besoin d’un intervenant précisément pour animer le module LinkedIn. La plateforme m’a permis de générer un contact rapide par messagerie et organiser une réunion téléphonique avec un profil que j’avais identifié.

Ce que j’aime avec les réseaux sociaux dans mon métier, c’est la facilité et l’accessibilité. Je peux envoyer ou recevoir un message en quelques secondes grâce aux appli sur mon smartphone et cela, quel que soit l’endroit où je me trouve. Il y a aussi un vrai côté ludique. On aborde à la fois des choses très sérieuses et des sujets plus légers, le contact devient plus sympathique.

Combien de temps passez-vous sur les réseaux sociaux au quotidien ?

À titre professionnel, je dirais entre 1h et 1h30 par jour. Je me connecte j’ai un moment de calme pour être au fait des nouvelles et surtout interagir. Le soir, je prends le temps de me poser et tout regarder pour ma veille emploi.

La phase d’apprentissage nécessite toujours plus de temps et de travail mais ensuite on gagne en aisance et en agilité chaque jour. Lorsque j’ai commencé à me former à Twitter, j’y ai consacré beaucoup de temps parce que je ne connaissais pas du tout ce réseau. Il m’a fallu comprendre comment ça fonctionnait, comment interagir… Aujourd’hui, c’est mon réseau préféré parce que les infos sont fraîches et circulent beaucoup plus vite que sur Facebook, bref ça fuse !

3 conseils pour bien utiliser les réseaux sociaux dans sa vie professionnelle ?

Quand on communique sur les réseaux sociaux dans un cadre professionnel, la vigilance est de rigueur. Au départ, cela exige un peu de concentration et de finesse pour trouver le ton juste mais on y arrive !

Je pense qu’il faut savoir garder un peu de discrétion : ne pas interagir systématiquement, ne pas tout commenter… La retenue, c’est aussi la preuve qu’on maîtrise les codes de la communication dans un environnement où la prise de parole est ouverte à tous.

Ensuite, mélanger le ton léger et le côté très sérieux des choses lorsqu’on commente une publication ou qu’on partage un article. Ça rend le contact plus humain.

Et surtout, garder à l’esprit que le réseau digital doit aussi permettre de se rencontrer dans la vraie vie. Les réseaux sociaux facilitent et accélèrent la prise de contact comme si nous étions tous à nous croiser dans la rue ou sur une place. On se voit, on s’interpelle rapidement mais la vraie rencontre se fait “IRL” dans le réel.

Comment utilisez-vous les publications de l’IFOCOP ?

À part si j’en oublie quelques-unes, je partage systématiquement les publications du groupe sur mes comptes. En tant que responsable du centre Toulouse et responsable de la formation CM, je suis aussi là pour relayer la communication du groupe. C’est important de valoriser la marque IFOCOP et montrer la force de son réseau. Lorsque j’ai l’inspiration, je rédige aussi un petit commentaire ou je tague une personne quand je juge que c’est opportun.

Votre devise pour les réseaux sociaux ?

Just do it, just share!