IFOCOP Le spécialiste de la formation tertiaire en alternance pour adultes

L'Ifocop est qualifié ISQ-OPQF pour la garantie d'un engagement de prestation de qualité.

Se reconvertir dans le digital, ça ne s’improvise pas

Très en vogue depuis déjà quelques années, les métiers du digital se révèlent d’excellents tremplins de carrière pour les publics en reconversion professionnelle ou pour les salariés qui souhaitent monter en compétence. Mais attention toutefois à ne pas succomber au chant des sirènes ! Devenir un pro du community management ou du marketing 2.0, à moins de s’appeler Bill Gates ou Mark Zuckerberg, ça ne s’improvise pas (il y a la formation pour ça !). Ça demande aussi d’y consacrer une énergie très personnelle, comme le témoignage d’Agnès, présenté à la fin de cet article, en atteste.

Les prérequis

 L’envie

Qu’importe le poste visé dans la panoplie des métiers dits « digitaux » (où dans les métiers dont l’exercice impose une bonne maîtrise des outils web et informatiques), la clé de la réussite de votre projet se trouve dans les paroles de cette chanson bien connue : « L’envie. L’envie d’avoir envie…». Vous l’aurez compris, la motivation compte pour beaucoup. Elle sera donc évaluée par les équipes pédagogiques de l’IFOCOP au moment d’étudier votre candidature, tout comme d’ailleurs, votre degré de maîtrise des fondamentaux.


 >>> Mais si je me forme, justement, c’est pour apprendre les bases !

OUI, mais… La formation accélérée que propose l’IFOCOP se déroule en 8 mois, dont 4 passés en entreprise ! Pour que les apprenants soient performants et opérationnels, la sélection est rigoureuse. N’espérez pas remonter aux calendes grecques pour découvrir l’usage de Facebook, Gmail ou l’existence d’outils professionnels élémentaires comme Word, Excel… Ce qu’on vous enseignera, selon votre formation, c’est plutôt l’usage optimal de ces outils et leur intégration dans une stratégie marketing.


La connaissance des principaux outils

 On apprend toute sa vie. Alors, pour faciliter le suivi de votre formation IFOCOP et rester à la page dans un univers digital que certains décrivent comme un « tourbillon », il vous faudra rester curieux à chaque étape. Parfois, le temps de maîtriser un outil suffit à ce que celui-ci devienne obsolète ou complémentaire d’un autre, tout nouveau, tout beau…et totalement inconnu ! Et vous ne pourrez pas repartir pour 8 mois de formation tous les ans. C’est pour cela que l’intérêt pour la chose digitale doit être réel.

Les cours en ligne (MOOC) sont un excellent moyen de mettre à jour vos savoirs. La plupart sont gratuits, disponibles en plusieurs langues, présentés sur des formats courts, chapitrés et ludiques pour une meilleure diffusion du message. Généralistes ou ultra-spécialisés, il en existe de toutes les sortes. Alors ne négligez pas cette ressource.

Informez-vous aussi au cœur de l’outil que vous cherchez justement à maîtriser : le web. Nous avons déniché ici pour vous un référentiel très bien imaginé, publié par le site helloasso.com. Conçu comme un livre de recettes, il vous dévoile les outils accessibles facilement sur la toile pour exécuter des missions professionnelles comme la conception et l’expédition d’un mailing, la création d’un site web, la retouche d’une image ou le montage d’une vidéo… Classés par degré de difficultés, il vous renseigne aussi sur les + et les – de chaque outil.


>>> Je ne crois pas tout ce qu’on lit sur le web ! Alors interrogez votre entourage. Neveu, cousin, belle-sœur, collègue, ami… Il y a forcément quelqu’un autour de vous qui exerce un métier en lien direct avec le digital. Et si ce n’est pas lui ou elle directement, peut-être à son tour connaît-il quelqu’un dans son entreprise qui accepterait de vous parler de son expérience autour d’un café ou lors d’un entretien téléphonique ? Bien sûr, aucune expérience ne se ressemble, mais en faisant la part des choses, vous en apprendrez beaucoup sur la « face cachée » du métier que vous visez : réalité du salaire, perspectives d’évolution, rythme et volume de travail, missions impondérables…


Se former… à apprendre

Gardez en tête que…

>>> Pôle Emploi, l’Apec, etc… ne font pas que vous proposer un emploi, ils peuvent aussi vous préconiser des modules de formation et des ateliers de remise à niveau.

>>> Certaines associations assurent aussi bénévolement ces missions.

>>> En entreprise, avez-vous échangé avec le DRH ou la direction sur les possibilités de formation continue ?

>>> En indépendant (libéral), saviez-vous que des organismes officiels auxquels vous cotisez vous proposent gratuitement ou à coût réduit des formations qui s’étalent d’une demi-journée à parfois 5 jours ? Renseignez-vous par exemple du côté du fifpl.fr ou de l’ARAPL.

>>> Plus en phase avec l’économie collaborative typique de notre époque, avec l’échange de services entre particuliers, il est désormais très facile d’échanger des cours d’anglais contre une initiation informatique ou encore de se réunir entre novices (chacun dans un domaine) pour croiser les compétences et se soutenir dans votre étape d’apprentissage.

Contacter l’IFOCOP

Et puis, bien sûr, ne manquez pas de contacter les équipes de l’IFOCOP pour poser vos questions. Vous pouvez les joindre au 01 56 34 69 69 du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30.

Le site Internet et le blog, eux aussi, sont très bien conçus et fourmillent de témoignages d’anciens apprenants.

Enfin, pour chaque formation proposée, un listing complet des compétences enseignées est établi, tout comme la liste des prérequis. Servez-vous en comme d’une feuille de route pour engager les actions présentées ci-dessus.

Se pré-inscrire à une formation métier  

Elle témoigne

Agnès Dufau, ex-apprenante IFOCOP Toulouse

Aujourd’hui Directrice Marketing chez Catspad

 « Dans le cursus IFOCOP, on ne fait pas que de la technique pure ! On parle aussi beaucoup de stratégie digitale. Ça ouvre le champ des possibles. A chacun ensuite de donner à son cursus la couleur qui lui ressemble ».

C’est dans le cadre d’une reconversion professionnelle qu’Agnès a choisi de suivre, pendant 8 mois, le parcours de formation « Community Manager » de l’Ifocop. C’était en 2018. Aujourd’hui en poste en tant que Directrice Marketing pour une start-up de 18 personnes, elle raconte son parcours et les conditions de sa réussite.

 Agnès, parlez-nous de votre emploi aujourd’hui et de l’entreprise au sein de laquelle vous exercez.

 Je suis en poste au sein de Castpad, une start-up de 18 salariés spécialisée dans les solutions connectées à destination des animaux domestiques. Plus précisément, nous développons et commercialisons un distributeur de croquettes et d’eau connecté pour chats. Ceux qui me connaissent bien vous diront que je ne pouvais pas rêver meilleure entreprise puisque je mène, depuis de très nombreuses années, un combat pour le bien-être animal, en particulier celui des félins. Et là, mes clients… ce sont les chats ! Cette entreprise est aussi celle où j’ai effectué mon stage de 4 mois dans le cadre de ma formation IFOCOP. Ce qui est marrant, c’est que j’ai longuement hésité avant de postuler alors que l’annonce correspondait franchement à mon profil.

Pourquoi ?

 Pour une raison toute bête, à vrai dire : la moyenne d’âge de cette start-up, au moment où j’ai postulé pour le stage…22 ans. Moi, j’en avais 53… J’ai trouvé ça un peu cocasse comme situation. Mais mes camarades de promotion m’ont dit « Agnès, vu ton parcours, ton expérience, tes centres d’intérêts, ne t’arrête pas à ça. Tente et puis tu verras ». J’ai bien fait de les écouter. L’entretien s’est très bien déroulé. Mon âge et mon expérience ont joué en ma faveur et 10 mois à peine après l’obtention de mon diplôme, je signais mon CDI. Je suis très épanouie car j’occupe non seulement un poste qui me correspond, mais j’ai face à moi d’incroyables challenges à relever et je suis légitime pour encadrer le community manager.

Pour revenir sur votre parcours, quel est-il justement ?

Pour vous la faire courte : après une formation initiale en sciences politiques et un engagement, toute ma vie pour le compte d’associations de protection animale (notamment en freelance), je revenais depuis environ 1 an et demi de vingt années en tant qu’expatriée en Espagne, où j’ai longuement travaillé en tant que directrice générale de grands centres retail.  Le marketing, le digital, ça faisait clairement partie de mon quotidien, mais je n’y étais pas fondamentalement formée… Encore moins techniquement. Mon niveau de maîtrise des réseaux sociaux était amateur. J’en avais bien sûr saisi le potentiel incroyable, mais de là à savoir l’exploiter… Une formation s’imposait. Quelques MOOC et une volonté féroce d’apprendre par moi-même ne suffisaient pas pour une mise à niveau globale.

Raison pour laquelle vous avez tenu à entamer une formation IFOCOP.

Oui, car j’ai horreur des gens qui parlent sans savoir. Alors je n’allais sûrement pas devenir l’un d’eux ! Plus que le diplôme en lui-même, je voulais maîtriser les fondamentaux du community management. Après quelques recherches, j’ai trouvé l’IFOCOP.  J’ai été séduite par le fait que 50% de la formation se déroule en entreprise. Pour moi, c’est un atout pour être légitime sur le marché du travail, d’autant que ça me remettait les deux pieds dans le monde de l’entreprise. J’ai clairement perçu cette formation comme une opportunité à ne pas laisser passer.

 Après un an et demi en tant que Social Media Manager, vous avez été rapidement promue à un poste différent. Une énième reconversion ?

Oui et non. Comme je vous l’expliquais, il est important pour moi d’occuper un poste au sein duquel je me sens légitime. Si mes missions de community manager se sont très bien déroulées, il s’avère que j’avais 20 ans d’expérience dans le marketing et les stratégies commerciales… Je ne suis pas sortie de l’œuf, on m’a rappelée au front (rires). Plus sérieusement, je dirais que les choses se sont faites naturellement. Et puis, dans le cursus IFOCOP, on ne fait pas que le la technique pure ! On parle aussi beaucoup de stratégie digitale. Ça ouvre le champ des possibles. A chacun ensuite de donner à son cursus la couleur qui lui ressemble.

Fait suffisamment anecdotique pour être souligné, vous êtes même devenue très rapidement maître de stage d’un apprenant community manager IFOCOP !

 Oui, j’ai eu le plaisir de recruter Tiffany. Ca m’a semblé évident de renvoyer la balle, d’autant que je connaissais de l’intérieur la qualité de la formation et des candidats qui sont sélectionnés.

Que retenez-vous, en un mot, de cette période ?

Confiance. En soi, aux autres, en nos capacités individuelles et collectives. Enfin, la confiance qu’une formation comme celle-ci peut redonner à des gens de tous âges et issus de tous parcours.

 

Pour aller plus loin…

Votre décision est prise de vous reconvertir dans le digital ?

Voici une sélection d’articles pour aller plus loin dans votre connaissance des métiers du digital et avancer dans votre projet de reconversion professionnelle !

 

Paramètres de cookies

Notre site utilise différents cookies pour son fonctionnement. Certains de ces cookies sont déposés par des services tiers à des fins d'analyse statistique pour nous permettre de vous fournir une meilleure expérience.

Si vous souhaitez configurer les cookies que vous souhaitez autoriser, vous pouvez cliquer sur Paramétrer les cookies, ou bien accepter tous les cookies en cliquant sur Tout accepter et continuer.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.

Vos préférences

Différents types de cookies sont utilisés par le site. Seul les cookies de fonctionnement sont obligatoire, et ce afin de fournir une expérience de navigation adaptée. Tous les cookies que nous déposons respectent les réglementations de durée et de vie privée.

Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site, et ne peuvent donc pas être désactivés. Ils permettent de sécuriser le site internet ainsi que vos préférences d'affichage.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer l'expérience de visite pour nos utilisateurs. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer la pertinence des espaces marketing ou publicitaires achetés par IFOCOP. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.