FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Alternance : les entreprises témoignent

Un grand nombre d’entreprises font confiance à IFOCOP pour le recrutement d’alternants en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. Une formation qui présente de nombreux avantages, que ce soit pour l’organisation qui accueille l’alternant ou pour celui-ci. Voici les témoignages de Patrick Tan, chargé de formation à l’Office national des forêts, et de Benjamin Ravier, directeur commercial chez Grand Chemin, organisateur d’événements et traiteur. Deux sociétés ayant déjà accueilli des alternants IFOCOP.

Une immersion en douceur dans le monde de l’entreprise

Deux jours de cours pour trois jours en entreprise, tel est le rythme hebdomadaire de l’alternance à IFOCOP (hormis pour la formation « Web designer spécialisé motion design », qui repose sur un format d’une semaine de cours pour deux semaines en entreprise). « Cela permet d’entrer en douceur dans le milieu de l’entreprise, tout en restant étudiant. L’alternant a ainsi une prise de responsabilité, d’autant plus lorsque l’entreprise lui donne de véritables missions avec des objectifs à moyen ou long termes », explique Benjamin Ravier, lui-même ancien alternant. « C’est même plus qu’une immersion, enchérit Patrick Tan. Car nous les considérons véritablement comme faisant partie intégrante de nos équipes, tout en gardant bien à l’esprit que nous devons leur apporter une formation pratique ainsi qu’une expérience professionnelle de l’entreprise. »

Une mise en pratique immédiate des cours théoriques

C’est une évidence, il n’y a de rien de plus formateur que de pouvoir directement développer dans la pratique des connaissances acquises lors de cours théoriques. « Il m’arrive de discuter avec mes alternants des cours qu’ils viennent de suivre. En ce qui me concerne, cela peut être des discussions sur le plan de formation ou le plan de développement des compétences. On essaie ensuite d’appliquer ces connaissances au quotidien avec l’alternant », détaille Patrick Tan. « L’alternance permet également de relativiser la théorie des enseignements dans une vie professionnelle parfois absorbée par la vitesse de l’activité. Les alternants acquièrent ainsi la capacité à transférer très rapidement la théorie à des cas pratiques », complète Benjamin Ravier.

Et pourquoi pas une embauche à la clé ?

Certaines formations en alternance peuvent déboucher sur un contrat dans l’entreprise d’accueil. « Le challenge est là pour l’alternant : à lui de mener ses missions avec un supplément de motivation en gardant en tête la possibilité d’intégrer l’entreprise à l’issue de sa formation, indique Benjamin Ravier. Nous recrutons nos alternants comme de potentiels collaborateurs à temps plein. Les alternants qui restent chez nous sont d’ailleurs nos meilleurs ambassadeurs car ils ont déjà une grande connaissance de notre activité et de notre entreprise. » L’Office national des forêts a, par exemple, récemment accueilli une alternante IFOCOP issue des formations Assistante RH puis Responsable RH, avant de l’embaucher. « Son contrat d’alternance a été très concluant et nous lui avons ensuite proposé un CDI. Je l’ai accompagnée lors de sa formation et je continue à le faire aujourd’hui pour faciliter sa montée en compétences », témoigne Patrick Tan.

Monter en compétences en entreprise

Les formations en alternance IFOCOP reposent sur une durée de 12 mois, soit 504 heures de formation (hors présence en entreprise). Il est également possible de se former en alternance sur deux ans consécutifs afin de valider un double diplôme. Une expérience incontestable pour l’avenir professionnel de l’alternant. « Il y a forcément un acquis de compétences, quelle que soit l’issue de la formation. Cet apprentissage concret en entreprise peut primer au moment de l’embauche. A deux CV équivalents, cela a une importance majeure, surtout dans une jeune carrière », explique Benjamin Ravier. « On est dans une dynamique opérationnelle, ajoute Patrick Tan. Toutes les activités sont concrètes, on met en œuvre des projets, on organise des formations, on sollicite des organismes… L’expérience développée fait partie de l’activité quotidienne des équipes et pourra ensuite être facilement transposée dans le milieu professionnel. »

Un bénéfice partagé

Si l’expérience en entreprise permet à l’alternant d’être rapidement opérationnel à l’issue de sa formation, celui-ci peut également apporter un regard neuf sur les pratiques en œuvre dans sa société d’accueil. « L’alternant peut donner son avis, nous questionner et faire des propositions d’amélioration. Cela permet parfois de réorienter nos habitudes et d’être plus efficace. Notre but est que l’apprenant progresse mais aussi qu’il apporte une certaine valeur ajoutée à notre activité », confirme Patrick Tan. « On se nourrit les uns les autres : les alternants de notre rigueur de l’entreprise, nous de leur jeunesse, appuie Benjamin Ravier. C’est toujours intéressant d’avoir une mise à jour de ce qui se fait au niveau de l’enseignement théorique. On a des choses à apprendre de nos alternants. Et c’est également important qu’ils se sentent bien en entreprise ainsi que dans leur scolarité, car ils ont un diplôme à valider. C’est un vrai équilibre à mener mais nous sommes là pour les accompagner. »

Nos formations métiers en alternance :

Pour vous inscrire à une formation IFOCOP en alternance, participez à l’une de nos réunions d’information en ligne.

Lire aussi :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :