En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

IFOCOP Le spécialiste de la formation tertiaire en alternance pour adultes

L'Ifocop est conventionné par le Ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique
et est qualifié ISQ-OPQF pour la garantie d'un engagement de prestation de qualité.

Avec la formation Community manager de l’IFOCOP, j’ai pu allier mes compétences en ressources humaines avec une vraie connaissance du digital.

Forte de son expérience en tant que Responsable en ressources humaines, Myra Braganti souhaitait comprendre comment les réseaux sociaux et la transformation digitale allaient impacter son métier. Diplômée de la formation Community Manager de l’IFOCOP (Titre RNCP niveau II) en 2013, elle accompagne les entreprises en tant que Digital Transformation Manager. Faire converger ses convictions en ressources humaines avec l’écosystème digital, voilà toute son ambition pour gagner en agilité et efficacité au sein des organisations.

_MG_6657v2Bonjour Myra, quel est votre parcours professionnel avant d’intégrer l’IFOCOP ?

Diplômée d’un Master en management de la qualité et d’un Master DRH avec une spécialisation en Talent Management, j’étais Responsable en ressources humaines et j’accompagnais depuis une dizaine d’années des projets de transformation organisationnelle au sein de grandes entreprises (Engie, Areva, Natixis). Venant des RH, j’avais pressenti ce que le digital allait représenter très rapidement dans cet univers étonnamment « hermétique » à la révolution en marche.

Pourquoi avez-vous choisi la formation Community manager de l’IFOCOP ?

Je voulais une formation spécialisée dans le digital mais rien ne répondait vraiment à mes attentes : des cursus trop courts, trop techniques… La formation Community manager de l’IFOCOP m’a séduite par son programme axé à la fois sur la stratégie et l’opérationnel. Ensuite, c’est la rencontre avec la responsable de formation qui m’a décidée. Son humanité, son implication et sa connaissance du métier m’ont réellement convaincue.

Comment avez-vous réussi à financer votre formation ?

Lorsque j’ai décidé de me former au digital, j’étais inscrite au Pôle Emploi. Je n’ai pas eu de de financement mais, convaincue que mon intuition était la bonne, j’étais déterminée à mener mon projet à terme. J’ai donc financé 100 % de ma formation !

Quel est votre avis sur la formation théorique?

Elle fait preuve d’une grande ouverture d’esprit. Il ne s’agit pas seulement d’appréhender la technologie, on y apprend à écrire des scénarios, concevoir une stratégie virale, créer des sites…. J’ai beaucoup aimé la manière dont tout est expliqué à petite dose. À chacun d’approfondir, s’il le souhaite, s’il en ressent le besoin. C’était une invitation à découvrir et apprendre de manière autonome…Selon moi, la seule vraie manière de travailler dans le digital pour ne pas perdre la main. Avec cette approche, j’ai réalisé à quel point l’univers professionnel d’où j’étais issue était restreint.

Comment était l’ambiance dans votre promotion ?

Le groupe était à la fois très agréable et sérieux. Je faisais partie des plus âgés. Au début, cette situation m’a un peu déstabilisée puis rapidement j’ai trouvé cela très stimulant. J’étais un peu l’ovni du groupe, la seule à être issue des RH.  Mon profil atypique étonnait mais il a fini par convaincre, j’ai d’ailleurs été désignée « déléguée de classe » ! La dextérité digitale des jeunes m’a épatée, et en la croisant avec l’expérience professionnelle et la maturité des plus âgés, le résultat est très riche.

Comment s’est passée votre recherche d’entreprise ?

Contre toute attente…très difficilement ! Alors que j’étais plutôt confiante compte tenu de mon réseau professionnel et de mon expérience, ce fut une catastrophe ! J’avais ouvert mon réseau au groupe afin d’aider ceux qui le souhaitaient à trouver un stage. Les mises en relation aboutissaient à de beaux projets pour mes copains de promo mais rien ne se passait pour moi. La veille du départ en stage, j’étais la seule sur le carreau…Un coup rude !

J’ai compris que mon profil était trop atypique et embarrassant… Les recruteurs attendaient une jeune geek et ils voyaient arriver une femme mêlant culture RH et technologies digitales… De quel monde inexploré débarquais-je ? Comment concilier expérience et modernité ?  Il y a trois ans, ce n’était pas si simple…Heureusement, depuis les choses ont bougé !

Je me suis accrochée et, sur un coup de chance, à la dernière minute, une personne rencontrée dans un séminaire RH, guère convaincue mais curieuse de mon discours, m’a proposé d’échanger avec l’un de ses contacts. Après un premier entretien positif, axé sur l’humain, la technologie et la stratégie puis un second entretien avec les RH chez BNP-Paribas, j’ai enfin décroché mon stage. Jusqu’à la signature de la convention, la prise de décision s’est avérée poussive, une situation un peu déroutante qui m’a douloureusement rappelé que rien n’est jamais acquis !

Quelles étaient vos missions durant cette période d’application en entreprise?

J’ai intégré la Direction Marketing et Commerciale de BNP-Paribas en tant que Digital Transformation Manager. Il s’agissait de déployer et promouvoir le programme digital groupe (gouvernance, mise en place de l’organisation, la feuille de route, le groupe de travail).

Mes missions consistaient à impulser la culture digitale via le community management : stratégie social média, création et animation du club community managers, mise en place du réseau digital champions et du site web dédié au programme digital, animation du séminaire top managers… Je jouissais d’une très grande autonomie. Je me suis aperçue rapidement que les gens avec qui je travaillais me considéraient comme une consultante externe et non comme une stagiaire.

Que retenez vous de cette expérience ?

J’ai pu mesurer à quel point l’acculturation au numérique était en marche. C’est une évolution inexorable qui exige de la pédagogie, une bonne résistance aux pressions interne et la capacité à introduire les ingrédients magiques de la conduite au changement… Tout un savoir-faire !

Quel est votre avis sur la formation Community manager de l’IFOCOP  ?

J’ai apprécié cette formation sur mesure qui allie théorie et pratique, mise en situation pour être rapidement opérationnel en entreprise. C’était aussi une belle rencontre avec l’équipe pédagogique, très à l’écoute.

Comment avez-vous trouvé votre poste actuel ?

J’ai été confirmée dans mes fonctions de Digital Transformation Manager chez BNP-Paribas. Depuis, j’accompagne également d’autres structures dans des projets de transformation organisationnelle autour du digital. Dans un premier temps, il s’agissait de répondre à un besoin client.  Les missions se sont ensuite enchaînées via les recommandations et mon réseau. De belles rencontres inspirantes ont également enrichi mon approche.

Aujourd’hui, j’ai également rejoint YouMain, une start up spécialisée dans l’agilité numérique avec un produit phare,  le Digital Assessment, qui cartonne !

Qu’est-ce-qui vous plaît dans votre métier aujourd’hui ?

La diversité des clients et de leurs besoins, le plaisir de co-construire des solutions innovantes et collaboratives avec eux. Tout va très vite, il faut savoir être en écoute active et s’appuyer sur ses capacités de créativité pour construire les solutions de demain. Tout est à écrire, c’est enthousiasmant !

Quelles sont vos ambitions ?

Surprendre mes clients par des approches innovantes qui allient le digital et l’humain. Des recommandations toujours aussi élogieuses pour conserver push, détermination et innovation !

3 conseils pour réussir sa formation à l’IFOCOP ?

Se former à l’âge adulte, c’est entrer dans un nouvel univers et sortir de sa zone de confort.  Vous serez parfois très à l’aise et parfois en situation plus délicate. C’est le signe que votre transformation est en cours !

Profitez de cette formation pour vous lancer des défis professionnels et personnels, sélectionner rapidement les entreprises où il fait bon vivre et restez à l’écoute des changements au sein de votre entreprise d’accueil, une belle opportunité de carrière pourrait se présenter 😉

Votre mot de la fin ?

Votre potentiel est en vous, votre confiance est votre meilleur allié, ne lâchez rien, foncez !

Ce témoignage vous a plu et vous souhaitez en savoir plus ?
>  Découvrez la formation Community Rungis  IFOCOP – Titre RNCP II (Code CPF / 2643)

Demande d'informations (réponse sous 48h) S'inscrire à une réunion d'information