FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Enquête BMO : comment décrypter le marché de l’emploi à l’aide d’études statistiques ?

Alors qu’on conseille naturellement à tout jeune créateur d’entreprise de réaliser une étude de marché pour asseoir son projet et se donner toutes les chances de réussite, consacrer ne serait-ce qu’une heure à la lecture des rapports statistiques sur l’emploi en France semble beaucoup moins instinctif… Pourtant, s’y trouvent des indicateurs précieux qui vous permettront de connaître territoire par territoire, secteur par secteur et métier par métier, les prévisions d’embauche. Pour tout savoir, la référence en la matière n’est autre que l’enquête annuelle BMO (Besoin de Main d’œuvre) de Pôle Emploi.

Tout beaux, tout chauds, les chiffres de l’emploi en France et dans votre région viennent d’être dévoilés en avril dernier. L’enquête BMO 2021 de Pôle Emploi, bible des perspectives d’embauche renseigne comme d’habitude sur les 10 métiers les plus recherchés en saison ou à l’année. L’occasion de voir si votre métier a toujours la cote et surtout si le métier auquel vous aspirez offre de réelles opportunités en France et près de votre lieu de résidence !

Comment ça marche ?

Chaque année, Pôle emploi adresse un questionnaire à 2,3 millions d’établissements afin de connaître leurs besoins en recrutement par secteur d’activité et par bassin d’emploi. Après avoir rassemblé et analysé les réponses, elle publie cette enquête, qui vous semblera peut-être rébarbative mais qui constitue pourtant un élément essentiel de connaissance du marché du travail.

Elle permet entre autres :

  •  d’anticiper les difficultés de recrutement,
  •  d’informer les demandeurs d’emploi sur les métiers porteurs.
  •  d’améliorer l’orientation vers des formations ou des métiers en adéquation avec les besoins du marché du travail.

C’est d’ailleurs en se basant sur les tendances du marché de l’emploi en France qu’IFOCOP façonne son catalogue pédagogique afin de renforcer l’efficacité de ses formations certifiantes et garantir une employabilité maximale à ses apprenants.

« Vous pourrez accéder aux données via une recherche par zone géographique jusqu’au bassin d’emploi, par métier et par secteur d’activité »

Mais revenons-en à la BMO 2021 (à consulter ici)

Voici quelques conseils pour lire entre les lignes :

  • Misez sur les métiers en tension

Si le « TOP 10 des métiers les plus demandés par les recruteurs » est un indicateur intéressant, on vous conseillera de regarder avec encore plus d’attention le palmarès des métiers « avec les plus fortes difficultés de recrutement ». La raison ? Simple comme la loi de l’offre et de la demande : il y a davantage d’offres que de demandes… Si vous avez le bon profil, vous aurez l’embarras du choix au moment de choisir l’entreprise… et de négocier votre salaire. Pas de zèle non plus, la crise mondiale a fragilisé l’économie et refroidi les patrons. Sachez vous montrer raisonnables.

  • Acceptez la concurrence sur/dans certains secteurs

Le classement des 10 métiers avec « les plus faibles difficultés de recrutement » est à lire aussi très attentivement, mais pour mieux s’en avertir. La concurrence y est souvent plus rude qu’ailleurs. L’emploi y est bien sûr possible, mais il vous faudra valoriser vos atouts et votre expérience en faisant preuve d’une plus forte capacité de persuasion.

  • Ajustez les curseurs

Testez via le moteur de recherche, un métier sur plusieurs secteurs géographiques et bassins d’emploi. Vous résidez un département… OK, mais qu’est-ce qui vous empêche de regarder dans celui ou ceux d’à côté ? Avec le train, l’autoroute (ou le télétravail), la distance a bouleversé le rapport au travail. Si vous êtes mobile, partez du panorama national et zoomez par territoire. Testez pour commencer avec votre emploi actuel, le temps de vous familiariser avec l’outil. Puis, rentrez les mots clés en lien avec votre projet de reconversion et consultez les résultats, qui sont toujours présentés de façon simple et accessible.

« Testez le métier auquel vous aspirez et analysez les résultats pour confirmer ou ajuster votre choix »

  • Créez votre requête

Apparu récemment, l’outil « Créez votre requête » permet d’isoler certains critères pour recentrer les résultats sur une recherche plus personnalisée encore. Vous pouvez ainsi exclure certains bassins d’emploi, certains types de postes (CDD, saisonnier…), etc. Attention, vous aurez au final les tendances globales, pas les offres d’emploi et de formation relatives !

Bonne idée : consultez l’onglet « Fiches Sectorielles » pour une analyse par des experts, des offres à venir dans des domaines comme le numériques, les servies, l’industrie…

  • Restez en veille

Vous souhaitez mieux connaître les tendances du marché du travail ? Abonnez-vous à la newsletter Le Fil de l’emploi, rendez-vous mensuel sur l’actualité de l’emploi. Vous recevrez les hors-série du club RH et pourrez ressentir les fibrillations du marché en temps réel.

S’inscrire : http://media.pole-emploi.org/poleemploi/Abonnement.aspx

Conclusion

Vous l’avez compris, cet outil simple et gratuit se consultera de façon opportuniste, pour répondre aux questions qui vous traversent dans la phase d’amorce de votre reconversion. Voyez-le comme une boussole pour ne pas faire fausse route, puis rapprochez-vous ensuite d’experts comme les équipes mobilisées au sein des centres IFOCOP. Tous sont formé-e-s pour vous répondre aussi sur ces questions. A double titre : ils sont en lien direct avec de nombreuses entreprises dans le cadre de l’aide à la recherche de stages pour les apprenants. Osez poser vos questions. Vous seriez parfois surpris des réponses.

Lire aussi :

Reconversion professionnelle : les clés pour bien préparer votre projet

Les outils pratiques pour se reconvertir

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :