En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

IFOCOP Le spécialiste de la formation tertiaire en alternance pour adultes

L'Ifocop est qualifié ISQ-OPQF pour la garantie d'un engagement de prestation de qualité.

« Expert polyvalent, un bon Chef de projet digital est un parfait couteau-suisse »

Vecteur d’innovation et de croissance, le numérique fait émerger des métiers hyperspécialisés et les fonctions de gestion de projets sont de plus en plus nombreuses. Pour coordonner et mener à bien des projets digitaux (sites vitrines, portails e-commerce, mini-sites, applications pour mobiles, …), le Chef de projet digital joue un rôle de chef d’orchestre indispensable en entreprise. Mais quelles sont ses missions au quotidien ? Quelles doivent-être ses qualités et compétences clés ? Quelle est sa place dans l’entreprise ? Les réponses avec trois chefs de projet digital qui ont suivi la formation dispensée par l’IFOCOP. Cette semaine, découvrez l’interview de Laurent Dessi qui nous livre un premier éclairage sur ce métier en plein essor.

Quel est le quotidien d’un chef de projet digital ?

Comme tout Chef de projet, un Chef de projet digital est avant tout le garant du triangle Qualité-Coût-Délais. Un coup d’œil régulier et attentif à différents outils est donc indispensable pour le bon respect des cahiers des charges, et pour la bonne conduite in fine du ou des projets qui lui incombe. Mais un Chef de projet digital, c’est aussi un chef d’orchestre qui va chapeauter tous les différents intervenants qui affairent au projet, afin d’assurer une coordination optimale du travail de chacun.

Un Chef de projet digital rend des comptes à se hiérarchie sur l’avancée du projet, organise des plannings entiers de rendez-vous avec les bons interlocuteurs, pilote un chantier du début à sa fin, en commençant par découper le projet en sous-ensemble. Chaque jour, le rôle du Chef de projet digital est de garder à l’esprit la ligne d’arrivée du projet, et de s’assurer chacune des étapes reliant l’idée à sa concrétisation soit assurée dans les meilleures conditions. Entre reporting, diagrammes de Gantt, élaboration de buyers persona, et analyse UX/UI, le quotidien du Chef de projet digital est fait d’une foultitude de tâches et de missions. Il n’y a jamais de journée-type pour ce métier !

Dans un contexte de spécialisation, quel est l’intérêt du chef de projet digital en entreprise ?

Cela peut être l’occasion idéale pour le Chef de projet digital d’apprendre toutes les facettes de son métier. Il découvre des astuces gagnantes ou des leviers de croissance qui fonctionnent à merveille là où il est positionné. pour otimiser ses actions. Faire ses armes et apprendre de ces erreurs potentielles lui permettra ensuite de disposer d’une très bonne palette de bonnes pratiques pour s’inscrire lui-même ensuite dans une logique de spécialiste

Comment comprendre et gérer les problématiques de chacun sans être spécialisé ?

Un bon Chef de projet digital est en fait un parfait couteau-suisse. Même si ses compétences techniques ou « hard skills » ne le rendent évidemment pas aussi opérationnel et efficace qu’un vrai spécialiste, il se doit d’avoir en amont des connaissances plus que rudimentaires du quotidien de chacun des acteurs qui participent au déploiement d’un projet.

Le Chef de projet digital est donc en fait un multi-spécialiste. A ce titre, il maîtrise parfaitement la gestion de projet et dispose d’un socle minimum de connaissances sur beaucoup de choses. Etre familiarisé avec les problématiques et les outils des uns et des autres lui permet de pouvoir parler le même langage que les autres spécialistes et de résoudre les problématiques au fur et à mesure de l’avancement du projet.

Quelles sont les compétences et qualités à acquérir pour être un bon chef de projet digital  ?

Pour acquérir les compétences de base, il faut idéalement une formation de type Bac+5 en Marketing digital ou en Communication. La formation continue permet aussi d’actualiser ses connaissances et attester de compétences professionnelles. Côté hard skills, des bases en langage de programmation sont requises (essentiellement, html et css, mais aussi en Java Script et en php par exemple). Un bon Chef de projet digital se doit également d’avoir une excellente culture numérique et des compétences en management transversal (pour tout ce qui a trait à la gestion de projet, au planning, et au budget). Les qualités d’analyse sont également de précieuses qualités qui permettront au Chef de projet digital de gagner beaucoup de temps, ou bien de se sortir des situations les plus complexes. En outre, il est bon de savoir que pour qui veut faire sa carrière dans le digital, l’anglais n’est pas un plus, mais un prérequis.

Quelles sont les qualités essentielles du chef de projet digital ?

Il est évident qu’avec une casquette aussi pluridisciplinaire que celle de Chef de projet digital, mieux vaut savoir être polyvalent ! Mais au-delà de ça, ce qu’il faut surtout, c’est aimer l’être. Je connais certaines personnes dont le périmètre d’intervention encadre quelques tâches bien définies, et qui s’en satisfont très bien. Un bon Chef de projet digital doit être de nature à apprécier les changements et la richesse de son quotidien. Le sens de l’organisation est bien sûr primordial également, et le Chef de projet digital doit être à l’aise avec des situations où gestion du stress et plannings très serrés cohabitent bien souvent. Il est donc indispensable pour performer d’avoir un sens aiguisé de la structuration de son travail, tout en sachant anticiper en étant proactif.

Étant donné l’évolution rapide des technologies et des possibilités offertes par le digital, la formation semble essentielle. Que peut-il faire pour se former au quotidien ?

En effet, difficile de trouver secteur qui évolue aussi vite que le digital. Afin de pouvoir rester à la page en permanence, un travail de veille quotidien est indispensable pour s’informer en permanence des dernières innovations. Certains sites de référence, dont le Blog du modérateur doivent devenir des réflexes de lecture. Les réseaux sociaux restent aussi un excellent terreau où puiser de l’information sur les évolutions digitales dernier cri. La curiosité étant donc le maître-mot qui permettra au Chef de projet digital ne pas se laisser dépasser par les avancées numériques, il est également bon de penser à chercher des tutoriels ou des formations en ligne parfois gratuites pour « rester dans le coup » en s’auto-formant régulièrement.

Peut-on entrer facilement sur le marché du travail en tant que Chef de projet digital ?

La tendance actuelle est depuis quelques années bien ancrée sur la digitalisation. La voici suffisamment prononcée pour que celle-ci soit au cœur des préoccupations de chaque entreprise. Que ce soit en agence web, ou bien directement chez l’annonceur, je pense que ce poste n’a pas fini d’avoir le vent en poupe, et de nombreuses offres d’emploi sont à pourvoir. De plus, quelques expériences convaincantes à la fin de ses études peuvent facilement permettre à l’aspirant Chef de projet digital de faire ses preuves et de valoriser sans aucun mal son expérience sur le marché.

Comment un Chef de projet digital peut-il prouver ses compétences à un recruteur, alors qu’il ne dispose généralement pas de compétences techniques de pointe ?

Afin de faire mouche, et d’être convaincant auprès d’un recruteur, je pense qu’un des points importants est que le postulant sache démontrer à son recruteur qu’il a une vision à jour de ce qui est dans l’air du temps et de ce qui se fait de mieux en matière de digital.

Rester à la page est l’une des prérogatives constantes du Chef de projet digital. Il ne peut pas se permettre de ne pas être au courant des tendances ou nouvelles technologies qui percent dans le domaine. En dehors de cet aspect, un recruteur aura nécessairement besoin de constater que le postulant sait de quoi il parle, et qu’il maîtrise son sujet dans les grandes lignes. Autre avantage majeur qui fera sans doute gagner de nombreux points à tout candidat : disposer des soft skills indispensables pour le métier. On néglige ou oublie parfois cet aspect des choses alors qu’il est indispensable pour cette casquette : quelqu’un d’ouvert et de sociable saura être apprécié dès l’entretien et rassurer le recruteur sur la capacité du postulant à bien pouvoir communiquer avec les autres. De plus, une âme de leader qui transparait lors de l’entretien sera évidemment une preuve supplémentaire plutôt là pour rassurer le recruteur. Il faut donc savoir miser sur des compétences sociales et les qualités relationnelles, qui constituent à mon sens 50% des facteurs clefs de succès que connaitra le Chef de projet digital.

Comment peut évoluer la carrière d’un Chef de projet digital ?

Avec l’expérience acquise au fil du temps, le Chef de Projet peut essentiellement se tourner vers deux types de postes. S’il a de fortes affinités avec tout ce qui est stratégique, il peut penser à évoluer vers un poste de Directeur conseil, ou bien encore vers le métier de Digital planner. Si le Chef de projet digital est plus attiré par des métiers qui englobent des notions de management dans une entreprise de taille et de structure conséquentes, il peut également prendre de plus grandes responsabilités pour devenir Directeur de projets ou encore Directeur des systèmes d’information.

Propos recueillis par l’équipe du Blog du Modérateur dans le cadre du dossier spécial  » Chef de projet digital, un métier essentiel pour coordonner les professionnels du web » paru le 30 novembre 2017.

Le métier de Chef de projet digital vous intéresse et vous souhaitez l’exercer ?
 Découvrez la formation Chef de projet digital IFOCOP – Formation en alternance qualifiante

Demande d'informations (réponse sous 48h) S'inscrire à une réunion d'information