En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

IFOCOP Le spécialiste de la formation tertiaire en alternance pour adultes

L'Ifocop est conventionné par le Ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique
et est qualifié ISQ-OPQF pour la garantie d'un engagement de prestation de qualité.

« La formation d’assistante en gestion immobilière à l’IFOCOP, c’était le choix gagnant pour ma reconversion professionnelle. »

Licenciée économique après 20 ans d’activité dans l’entreprise familiale créée par ses parents, Sophie Courtin a changé de vie. Cette ancienne assistante d’exploitation a suivi la formation Assistante en gestion immobilière. Diplômée en 2015, elle a été recrutée dans son entreprise de stage et exerce aujourd’hui son métier dans un syndic de co-propriété. Un parcours de reconversion professionnelle réussi et heureux !

formation assistant gestion immobilier IFOCOP

Quel est ton parcours avant d’intégrer l’IFOCOP ?

Je ne souhaitais pas suivre de longues études en formation initiale car j’avais besoin de concret. Après l’obtention de mon BTS Comptabilité Gestion, j’ai donc directement intégré l’entreprise familiale, une librairie online spécialisée dans les beaux livres d’histoire, de pêche et de chasse, l’équitation, les armes et l’uniformologie ou encore les livres à compte d’auteurs.

J’y ai exercé le métier d’assistante d’exploitation pendant 20 ans.  Mes missions étaient très variées : relation client, commande fournisseurs, logistique…La clientèle était essentiellement composée de professionnels (libraires, armuriers, boutiques de chasse) mais j’assurais également la vente par correspondance auprès des particuliers.En 2014, mes parents ont souhaité partir en retraite mais je ne pouvais pas reprendre l’activité à moi seule, j’ai donc été licenciée économique en Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP).

Comment as-tu préparé ton projet de reconversion professionnelle ?

J’étais paniquée par le contexte économique actuel et j’avais la hantise du chômage. On m’a rapidement orientée vers une formation de secrétaire médicale car les offres d’emploi ne manquent pas dans ce métier.  Mais gérer principalement des plannings de médecins et répondre au téléphone ne m’enthousiasmait pas sur du long terme !

Dans le cadre de mes activités extra-professionnelles, j’avais découvert le fonctionnement du conseil syndical de ma résidence et cela me plaisait beaucoup.

Pourquoi choisir la formation assistante en gestion immobilière de l’IFOCOP ?

J’ai finalement un peu bousculé le cabinet en charge de mon dossier de recherche d’emploi pour obtenir une formation en immobilier. En cherchant sur internet, j’avais découvert la formation assistante en gestion immobilière de l’IFOCOP. Accessible dans le cadre d’un CSP, c’était la solution idéale pour me reconvertir en 6 mois et certifier un niveau de spécialisation reconnu par les professionnels. Je devais démarrer ma formation rapidement pour que le financement soit validé et les dates de session correspondaient parfaitement à mon calendrier.

Comment s’est déroulée la première prise de contact avec le centre de formation ?

J’ai participé à une réunion d’information. Les responsables de formation ont rappelé à plusieurs reprises que l’investissement personnel était primordial. J’ai apprécié cette franchise, avec deux enfants à charge et célibataire, je n’avais pas le droit à l’erreur.

Quel est ton avis général sur la formation ?

La formation théorique dispensée par des professionnels du milieu de l’immobilier, toujours en activité qui enrichissent les cours par leur expérience personnelle, pour moi c’est idéal !

Avec les enseignements fondamentaux le matin et les cas pratiques ou QCM l’après-midi, les journées sont très vivantes. On est dans le concret et cela facilite la mémorisation. Rien de rébarbatif ou laborieux, les heures défilent sans s’en apercevoir alors que le rythme est très soutenu.

La recherche de stage permet de savoir à quoi s’attendre pour votre future recherche d’emploi et surtout de bien s’armer en conséquence.

L’écoute et la disponibilité du personnel d’encadrement sont sans égales. Les conseils sont parfois durs mais toujours justes, de par l’expérience des responsables de formation.

Comment as-tu trouvé ton stage pratique en entreprise ?

Les cours de technique de recherche de stage permettent d’abord de bien préparer le terrain et le défi à relever. Apprendre à mieux se connaître, évacuer le stress, bien rédiger son scénario d’appel téléphonique et s’entraîner à parler plus spontanément sans trop d’émotions, autant de préalables indispensables pour atteindre son objectif.

J’ai beaucoup travaillé, constitué un fichier de 100 entreprises que j’ai contactées par téléphone, prospecté sur la région où je réside et postulé à toutes les offres, au culot. Finalement, j’ai décroché ma mission pratique en entreprise en sollicitant l’un des parents d’élèves que je connaissais dans la classe de mon fils. Après avoir travaillé dans un syndic de copropriété, il ouvrait son propre cabinet et cherchait une assistante.

La formation accessible en CSP dure 6 mois dont 2 mois de stage et je tenais à m’assurer que les missions confiées seraient suffisamment riches et variées sur une période aussi courte. J’ai donc été très directe en précisant que « je ne voulais pas servir de café mais de quoi remplir mon mémoire ». Et le marché a été conclu !

Quelles étaient tes missions durant le stage ?

Le rôle du syndic de copropriétés est d’administrer au quotidien les immeubles et d’exécuter les décisions prises par les assemblées générales des copropriétaires.

En tant qu’assistante de gestion immobilière, mes missions consistaient à assurer le secrétariat du syndic : organisation des assemblées générales, envoi des convocations, rédaction de procès-verbaux, encaissement et émission des chèques, enregistrement des factures, organisation des heures de services des entreprises pour l’entretien et les réparations dans les immeubles.

Je gérais également la relation client, une certaine pression au quotidien car il s’agit d’assurer la notoriété du cabinet, instaurer une relation de confiance avec les propriétaires et leur apporter satisfaction. Par exemple, je devais régulièrement expliquer comment les appels de fonds permettent de payer les charges générales (conservation, entretien) et les charges spéciales (ascenseur, chauffage…).

Même si je n’ai pas réalisé de vente puisque je ne travaillais pas en agence, j’ai pu pleinement mettre en pratique les compétences acquises lors de la formation théorique. J’ai développé ma culture générale en droit immobilier et pris à bras le corps les outils et procédures en comptabilité immobilière.

Ton bilan de fin de stage ?

Les deux mois de stage m’ont permis de découvrir un nouveau métier et décrocher un nouvel emploi !  À la fin de mon stage, le cabinet contractualisait avec de nouvelles copropriétés et mon responsable m’a proposé un CDI : « J’ai besoin de vous, quelles sont vos prétentions ? »

Un bilan donc plus que positif, une vraie réussite !

Parle nous de ton métier actuel …

Le métier d’assistante en gestion immobilière nécessite d’être rigoureux et très organisé. Il faut savoir être à la fois autonome, efficace, faire preuve d’un bon relationnel et toujours rester courtois.

Aujourd’hui, je poursuis les missions déjà commencées durant mon stage mais de manière plus poussée et surtout à rythme plus soutenu. Le portefeuille du syndic est passé de 12 à 24 copropriétés entre le début et la fin de mon stage, il en compte 34 aujourd’hui !

Le cabinet doit prochainement s’agrandir avec l’arrivée d’un nouveau collaborateur et le gérant m’a proposé de me spécialiser sur la partie comptabilité immobilière : encaissement des chèques, facturation des ordres de service, codification des factures, apurement des charges annuelles. À terme, il envisage également de me confier la reprise de gestion d’immeubles.

J’apprécie cette marque de confiance et je me sens bien dans la structure. Je suis également très satisfaite de la qualité du relationnel que j’ai pu instaurer avec les copropriétaires.

Ton prochain défi ?

Je souhaite devenir comptable. Mon employeur est prêt à me financer une formation, qui sait peut-être à l’IFOCOP?!

3 conseils pour réussir sa formation à l’IFOCOP ?

Motivation, assiduité et persévérance. Et la motivation commence avant la formation ! Même en CSP, défendre mon projet de formation a été un parcours du combattant. J’ai obtenu l’accord de financement 10 jours avant le début de la session, c’était in extremis mais je n’ai pas baissé les bras.

Ton mot de la fin ?

En moins d’un an, j’ai vécu un licenciement économique, 4 mois de chômage, 6 mois de formation…et signé un CDI. L’IFOCOP, c’est ma réussite et le choix gagnant pour ma reconversion professionnelle !

Ce témoignage vous a plu et vous souhaitez en savoir plus ?
 Découvrez la formation Assistant(e) en gestion immobilière IFOCOP – certifiée FFP
Demande d'informations (réponse sous 48h) S'inscrire à une réunion d'information