FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Aurore, une formation Qualité HSE pour se maintenir dans le bon environnement

Actuellement en poste au sein de la filiale « Rail » du groupe Eiffage, Aurore exerce la profession de Chargée de qualité environnement depuis maintenant 1 an. Un emploi en CDI qu’elle a décroché à l’issue de sa formation IFOCOP et qui lui permet de s’investir sur un sujet qui la passionne depuis longtemps : l’environnement.

C’est une passionnée qui nous raconte aujourd’hui son métier de Chargée de qualité environnement et le cursus de formation, très complet, qu’elle a suivi pour en arriver là. Rencontre.

Aurore, 29 ans, est déjà titulaire d’un Master Environnement et gestion des milieux aquatiques quand elle décide de retourner sur les bancs de l’école, à l’IFOCOP, pour valider le diplôme de Responsable système QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement). Un choix comme une évidence pour cette jeune femme confrontée à un marché de l’emploi capricieux, qui ne laisse filtrer que très peu d’opportunités durables dans son secteur de prédilection. Recrutement principalement dans le secteur public par le biais de CDD ou de missions courtes, un statut de vacataire sans perspectives à long terme… Pour s’éviter des choix compliqués et un avenir précaire, mais sans renoncer à son envie première, celle de mettre son savoir-faire et ses connaissances au service de l’environnement, elle choisit d’élargir le spectre. « Mon Master m’a offert un excellent bagage, mais au final une approche tellement spécialisée qu’elle restreignait considérablement mes options sur le marché de l’emploi », explique Aurore. Elle réfléchit alors à la meilleure alternative pour faire coller ses exigences à la réalité.

On apprend le langage technique, le vocabulaire de l’entreprise, on mesure l’efficacité (ou pas d’ailleurs) des process établis et leurs conséquences sur les individus.

La formation comme un compromis

Le compromis sera de devenir une professionnelle de la QHSE, dans son ensemble et pas seulement sur le secteur « E » (pour environnement). Sur 8 mois, dont 4 passés en entreprise, elle se forme avec IFOCOP et découvre les segments Q (qualité), H (hygiène), S (sécurité) de façon plus approfondie.

« Que ce soit en cours ou en entreprise, j’ai beaucoup appris, notamment concernant l’approche qualité, que ma précédente formation n’avait absolument pas intégré dans son parcours pédagogique », indique-t-elle. Les exercices pratiques se succèdent aux enseignements théoriques, d’abord par l’intermédiaire de consultants indépendants, qui interviennent en classe pour partager leur expérience et répondre aux questions d’Aurore et de ses camarades de promotion. Ensuite, au moment de l’immersion en entreprise. Ce sera au sein du groupe Eiffage. Elle décrit cette étape comme une plongée dans le grand bain : «C’est là qu’on apprend le langage technique, le vocabulaire de l’entreprise, qu’on mesure l’efficacité (ou pas d’ailleurs), des process établis et leurs conséquences sur les individus. On apprend tous les jours et on développe ses capacités d’adaptation », analyse Aurore.

Les qualités pour réussir son projet

Elle en retient les qualités essentielles, à ses yeux, pour s’imposer comme un bon professionnel QHSE : polyvalence, capacité à travailler en équipe, à mobiliser les ressources humaines et matérielles ; et à fédérer grâce à une parfaite compréhension des métiers de chacun « même si sur ce dernier point, ce n’est pas forcément réciproque », s’amuse-t-elle.  Méthodique, méticuleuse et volontaire, elle transforme l’essai et reçoit une proposition d’embauche à l’issue de son stage. Pas au sein des bureaux de la région parisienne où elle a débuté, mais dans une filiale en région Centre, à Tours. Elle accepte et signe son tout premier CDI. Au sein de la filiale Rail de son groupe, c’est sur ses épaules et celles de ses collaborateurs que repose désormais la délicate mission d’harmoniser les processus qualité-environnement pour l’ensemble des chantiers du groupe. Une fierté professionnelle qui s’additionne à une satisfaction somme toute personnelle, mais ô combien essentielle pour son épanouissement, celle de pouvoir œuvrer, pour l’environnement. « Certes, pas les pieds dans une rivière, mais d’une autre façon, qui compte aussi», conclut Aurore.

Lire aussi : 

Ce témoignage vous a plu ? 

Découvrez la formation diplômante Responsable système QHSE (RNCP Niveau 6).

Cette formation est proposée en formule Intensive (8 mois), en formule Compacte (5,5 mois), ou en Alternance (1 an).

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :