FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

 « La réussite est plus large que le diplôme. Cette formation m’a redonné confiance. »

Parcours intéressant que celui de Caroline ! Diplômée de la promotion « Responsable marketing et Management commercial », cette professionnelle de la communication et de la stratégie digitale (aujourd’hui en poste à Bordeaux) était déjà passée par les bancs de l’IFOCOP pour se former. Elle raconte les raisons qui l’ont poussée une nouvelle fois vers l’IFOCOP pour accompagner cette reconversion professionnelle, elle qui fut longtemps… ingénieur commercial dans la formation professionnelle !

Caroline, vous faites partie des diplômés de la promotion Responsable marketing et management commercial de l’IFOCOP : quel a été votre parcours ?

Au moment d’intégrer la formation à l’IFOCOP, j’étais en recherche d’emploi dans le secteur du marketing et de la communication digitale. Je venais d’achever une mission en CDD au sein d’une agence de communication, après avoir passé plusieurs années en tant qu’ingénieur commercial dans le domaine de la formation professionnelle. Un poste que j’avais acquis à la suite d’une première formation chez vous ! C’était il y a quelques années maintenant. J’avais alors choisi de me former à la bureautique, par perfectionnement mais aussi dans le but d’obtenir d’un diplôme reconnu par l’Etat.

Pourquoi vous être tournée vers l’IFOCOP pour accompagner ce nouveau projet professionnel ?

Comme je vous le disais, ma dernière expérience professionnelle était en agence de communication. Là, j’ai pu découvrir l’univers du digital. Ça m’a beaucoup plu, mais j’ai pris conscience qu’il fallait que je développe mes compétences en la matière, toujours avec un axe marketing bien sûr, raison pour laquelle je me suis tournée vers l’IFOCOP. La formation Responsable marketing et management commercial, complète et accélérée en 8 mois, répondait à mes besoins.

Comment avez-vous organisé votre recherche d’entreprise pour la période d’application pratique ?

J’ai envoyé plusieurs CV sur Paris et Bordeaux. Après avoir récolté quelques pistes, j’ai finalement porté mon choix sur une petite structure : un institut parisien spécialisé dans le bien-être.

Quel regard portez-vous sur cette immersion métier ?

C’est forcément intéressant de pouvoir mettre en pratique ce que l’on apprend en cours et de répondre, dans le même temps, aux problématiques d’une entreprise. J’ai eu l’opportunité, par exemple, de mettre en place et de structurer la stratégie marketing et digitale de l’Institut dans sa globalité : site Internet, réseaux sociaux, jalons des partenariats commerciaux… Beaucoup était à « rafraichir » ou à faire ! Bien sûr, en 4 mois, impossible de conduire tous ces projets jusqu’au bout. Mais j’ai pu initier un véritable changement et mesurer rapidement les premiers résultats. Et ça, c’est très gratifiant.

Quel était alors le besoin exprimé par l’entreprise au moment de votre recrutement en tant que stagiaire ? 

La stratégie, justement. Après, bien qu’il y ait eu une dimension « management » dans ma formation, je n’ai pas véritablement pu mettre ce point en pratique pour une simple raison : la taille humaine de l’entreprise. J’étais seule à gérer mon propre service.

Vous n’avez pas été recrutée à la suite de cette expérience ?

Non, car mon embauche aurait été conditionnée à mon installation définitive à Paris, alors que je souhaitais résider à Bordeaux. Je m’étais organisée pour vivre 1 an sur Paris le temps, justement, de me former, mais j’avais déjà élargi mon champ de recherche au bordelais…

Quel poste occupez-vous aujourd’hui ?

Je suis chargée de communication digitale au sein d’une entreprise de courtage en assurances, à Bordeaux même. J’ai obtenu ce poste 6 mois à peine après avoir validé mon diplôme.

Quelle(s) satisfaction(s) vous apporte votre métier aujourd’hui ? 

Une grande flexibilité dans mes missions. Mes tâches sont multiples et plurielles : pour moi, c’est important. Pour mon épanouissement professionnel et personnel, je veux dire. Je bénéficie aussi d’un cadre rassurant au sein duquel on me permet d’exprimer ma créativité. C’est une source de satisfaction essentielle à mes yeux.

Quel conseil donneriez-vous à un apprenant qui s’apprête à suivre la formation Responsable marketing et management commercial ?

De ne pas s’engager à la légère, car l’investissement est total. Si vous avez un objectif en tête, donnez-vous les moyens d’y parvenir. Soyez appliqué, sérieux. Appuyez-vous sur les autres en cas de difficultés. J’ai fait de belles rencontres au sein de ma promotion et des équipes pédagogiques de l’IFOCOP. Pour beaucoup d’entre nous, l’expérience a été positive même s’il faut l’avouer… le travail est intense ! Il ne s’agit pas de simplement de venir en cours puis d’enchaîner avec le stage.

C’est à dire ?

Il faut travailler ses dossiers et ses examens, rendre des devoirs, explorer les outils mis à notre disposition… Sinon comment se prévaloir de tout savoir en seulement 4 mois ? Cette formation est un condensé d’enseignements humains, comme professionnels. On apprend à gérer son temps, ses priorités, ses projets… C’est pour cela que j’estime que la réussite est plus large que le diplôme : on parle ici d’être capable d’atteindre des objectifs. Moi, ça m’a redonné confiance.

Un dernier conseil, pour finir ?

Le lieu du stage a son importance. Je sais que la recherche n’est pas toujours évidente ! Il faut à la fois savoir se créer différentes opportunités sans pour autant être prêt à tout accepter. La taille de l’entreprise, ses besoins, son secteur d’activités, sont des facteurs déterminants de vos futures missions.

Ce témoignage vous a plu et vous souhaitez en savoir plus ?

>  Découvrez la formation diplômante Responsable marketing et management commercial  – Titre RNCP Niveau 6

Se pré-inscrire à une formation métier