FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Métiers du tertiaire : les intentions d’embauche s’envolent !

Esprit de résilience ou réel optimisme concernant la reprise économique ? Après tout qu’importe, accueillons avec le sourire cette bonne nouvelle comme elle le mérite : les intentions d’embauche repartent à la hausse (+6 points*) au deuxième trimestre 2021 et comme l’indique clairement le baromètre ManpowerGroup, référent en la matière, l’embellie généralisée concerne toute la France, toutes régions et activités confondues. Une bonne nouvelle pour qui voudrait entreprendre le chemin d’une reconversion professionnelle.     

Dans cet article, nous nous intéresserons :

> au secteur tertiaire et à ses opportunités de recrutement

> aux métiers du numérique

> à quatre régions porteuses : Occitanie, Hauts de France, Bourgogne Franche-Comté et Ile de France.

> au TOP 5 des métiers en tension

On vous épargnera le compte-rendu exhaustif du Baromètre ManpowerGroup (consultable ici) pour vous résumer à la place la nouvelle en une phrase simple : les entreprises prévoient d’étoffer leurs effectifs dans les semaines et mois à venir et cette embellie pourrait perdurer bien au-delà, selon les indicateurs actuels.

Bien sûr, face à une pandémie aux conséquences bien présentes, un climat d’incertitude persiste et la grande majorité des employeurs joue la carte de la prudence dans l’attente d’une clarification de la situation… Mais l’activité redémarre bel et bien et conduit à des embauches « nécessaires » pour ne pas manquer le coche. « Les chefs d’entreprise se montrent d’un optimisme prudent, mais retrouvent le sourire. Selon la Banque de France, notre PIB devrait rebondir de 5%», commente Alain Roumilhac, Président de ManpowerGroup France. Bref, lisons entre les lignes : pour les aspirants à la reconversion professionnelle, en recherche de stage, puis d’entreprise, c’est le moment ou jamais.

Un esprit de résilience

Devinette : dans quelle région de France prévoit-on le plus de recruter ? Réponse : dans les Hauts de France (+12%) où le climat (de l’emploi seulement) s’annonce plus favorable. Même tendance à une plus forte hausse dans l’Est (+7%) et l’Ouest (+9%) qui profitent de poids plus important des activités industrielles et de construction, qui repartent à la hausse. Écoutez aussi notre conseil : orientez-vous, en ce moment, vers les grandes entreprises ou les TPE qui pour des raisons différentes mais bien valables, recrutent davantage que les PME « dans l’attente ». Et bien sûr, ne fondez pas trop d’espoirs dans l’hôtellerie-restauration, le tourisme et le secteur aérien. Du moins, pas tout de suite.

Orientez-vous, en ce moment, vers les grandes entreprises ou les TPE qui pour des raisons différentes mais bien valables, recrutent davantage que les PME.

Quels sont les métiers qui recrutent ?

Le Groupe Randstad France nous renseigne, lui, sur les métiers et secteurs d’activités qui recrutent le plus en ce moment et resteront en tête le temps de « la reprise » : on retrouve les techniciens de maintenance, les commerciaux et les conducteurs poids lourds. Les offres d’emploi pour les fonctions supports (secrétariat, communication, contrôleur de gestion…) dans les secteurs bâtiment, commerce, logistique, se multiplient. Et bien sûr, contexte oblige, de nombreuses entreprises travaillant directement ou indirectement avec le secteur santé sont relativement épargnées.

Focus Territoires

Prenons l’exemple de 4 régions françaises où IFOCOP dispose d’un maillage resserré de centres de formation : les Hauts de France, l’Ile de France, l’Occitanie et Bourgogne Franche-Comté.

>>> TOP 5 des secteurs qui recrutent dans les hauts de France : Commerce de détail / Action sociale / Commerce de gros / Services généraux / Ingénierie informatique. Selon Pôle emploi, le numérique est le secteur le plus en tension dans cette région, où seul un quart des 2000 postes de développeurs informatiques sont pourvus.

>>> TOP 5 des secteurs qui recrutent en Franche-Comté : Commerce de détail / Action sociale / Commerce de gros / Associations / Services généraux. Ce sont les métiers de l’énergie comme le nucléaire ou l’hydrogène, plus les secteurs d’activités connexes qui recrutent le plus (équipementiers, sociétés de service…).

>>> TOP 5 des secteurs qui recrutent en Occitanie : Commerce de détail / Action sociale /Commerce de gros / Programmation et conseil informatique / Services généraux. « Les secteurs des nouvelles technologies et des énergies renouvelables offrent cette année les meilleures opportunités d’embauche, notamment pour des emplois qualifiés à temps plein et en CDI », révèle le journal Le parisien, précisant que ce dynamisme des secteurs qui émergent est complété par des offres identifiées par Pôle emploi dans les domaines de la santé et de l’aide à la personne.

>>> Les secteurs qui recrutent en Ile de France : difficile de réaliser une classification tant le marché de l’emploi fait le grand écart dans les départements qui jouxtent la capitale. Mais retenons que le secteur du BTP demeure attractif tout comme la finance, le numérique et activités des sièges sociaux. Le tiercé gagnant se définit sans surprise dans le secteur tertiaire. A noter enfin que la vente et ses nombreux métiers reste un repère pour son grand dynamisme.

 41% des recrutements, le poids du marché invisible.

Lumière sur… les métiers du numérique : 3 régions, 3 cas de figure

L’Île-de-France, première région économique, concentre sans surprise l’essentiel des emplois et des établissements du numérique. Mais d’autres territoires tirent leur épingle du jeu !

Ainsi, les offres d’emploi en Île-de-France sont marquées par une grande spécialisation sur les métiers de développeurs, qui montrent la vitalité de l’économie numérique. Impossible de ne pas saluer la bonne place occupée par les métiers de la communication digitale qui s’explique en région par le dynamisme des secteurs publicité et création de contenu. Dans les Hauts de France, le numérique offre aussi de belles perspectives. On distingue une assez forte proportion d’emplois dans le marketing digital (Community Manager, graphiste, spécialiste SEO) « due probablement à la présence importante dans la région de grands groupes B2C déjà digitalisés (dans la grande distribution, dans la banque…) », analyse le site grandeecolenumerique.fr. En région Occitanie, c’est la transformation digitale du territoire qui génère de l’emploi : communication digitale, développeurs, techniciens télécom et chefs de projets informatiques sont recherchés. Montpellier attire et devance Toulouse sur cette question, même si c’est un coude à coude qui se joue chaque année.

Optimiser ses chances

Concluons cet article avec un chiffre surprenant, à nouveau sous forme de devinette : saviez-vous que sur près de 7 millions d’embauches publiées l’année dernière en France, près de 2,9 millions sont passées par le marché invisible ? C’est-à-dire, sans qu’une seule annonce ne soit publiée ! Traduction : place aux candidatures spontanées, au réseautage, au bouche à oreille, aux e-salons de recrutement, à la mise à jour de votre profil Linkedin… Champion toutes catégories des « offres invisibles » -et c’est une bonne nouvelle pour nos aspirant Assistant(e)s Commercial(e)s, Secrétaires ou Assistant(e)s de gestion-  le commerce, avec 6 offres sur 10 traitées hors des schémas classiques.

Morale de l’histoire 

Les baromètres (comme celui-ci), c’est utile, mais ne misez pas tout sur une stratégie, même active, qui consisterait à postuler 100% du temps totalement caché derrière votre écran. Et faites confiance au meilleur de tous les atouts : l’humain et sa capacité à rebondir.

(*) par rapport au 1er trimestre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Paramètres de cookies

Notre site utilise différents cookies pour son fonctionnement. Certains de ces cookies sont déposés par des services tiers à des fins d'analyse statistique pour nous permettre de vous fournir une meilleure expérience.

Si vous souhaitez configurer les cookies que vous souhaitez autoriser, vous pouvez cliquer sur Paramétrer les cookies, ou bien accepter tous les cookies en cliquant sur Tout accepter et continuer.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.

Vos préférences

Différents types de cookies sont utilisés par le site. Seul les cookies de fonctionnement sont obligatoire, et ce afin de fournir une expérience de navigation adaptée. Tous les cookies que nous déposons respectent les réglementations de durée et de vie privée.

Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site, et ne peuvent donc pas être désactivés. Ils permettent de sécuriser le site internet ainsi que vos préférences d'affichage.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer l'expérience de visite pour nos utilisateurs. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer la pertinence des espaces marketing ou publicitaires achetés par IFOCOP. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.