FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Mounir : « Cette formation représente pour moi une forme de tremplin »

La tête sur les épaules et son projet de spécialisation dans la cybersécurité bien en tête, Mounir a choisi de se former en 8 mois au métier de Développeur web pour s’armer des bases nécessaires afin de conduire à bien un projet de reconversion sur 2 ans, qui le conduira à travailler dans la sécurité 2.0… En salarié ou en libéral, sur ce sujet, il hésite encore. Il raconte.

Les rentrées scolaires se suivent et ne se ressemblent pas pour Mounir. Son diplôme ifocop encore tout chaud après 8 mois d’une formation intense « dont il ne retient que le meilleur », le voilà qui vient de s’inscrire dans un centre de formation pour prolonger son apprentissage, cette fois afin d’acquérir des connaissances en cybersécurité. « Il y a 12 mois, mes connaissances en informatique se résumaient à savoir utiliser Internet, la suite Office, envoyer des mails… C’est à peu près tout. J’étais totalement novice. Alors, coder… J’étais à des années lumières d’imaginer que j’en serais capable. J’ignorais tout, jusqu’à l’existence de JavaScript !», s’amuse Mounir, précisant pour autant avoir toujours été attiré par les newtech et l’univers digital.

Un esprit entrepreneur

« Quelques membres de mon entourage m’ont encouragé à me former, ne serait-ce que pour vérifier si c’était fait pour moi », indique-t-il. Patron de sa propre entreprise de transports depuis plus de 15 ans, Mounir souhaitait se reconvertir et, idéalement, sans repasser par de longues années d’études. La formule en 8 mois proposée par ifocop lui apportera satisfaction. Bilan à chaud : « C’est intense, extrêmement demandeur surtout quand, comme moi, on a trois enfants à élever en parallèle. Mais c’est très riche et très formateur. Au final, on ressort avec un statut de junior et sur ce point j’insiste : inutile de prétendre tout savoir en moins d’un an. De toute façon, un développeur web, même expérimenté, ne maitrisera jamais tout sur tout. Ça fait partie du job, apprendre jour après jour, au contact des autres, en cherchant sur Internet », dit-il.

Ma force, c’est moi, c’est ma capacité à offrir un service en plus »

Mounir a suivi sa formation 100% en distanciel, pas par choix, mais en raison du contexte sanitaire. Pour autant, l’interactivité générée par les outils pédagogiques lui aura permis d’échanger avec les autres apprenants, notamment lors de projets de groupe. « Les travaux pratiques sont indispensables pour comprendre vraiment ce qu’on nous aura enseigné juste avant », résume-t-il. La preuve avec le stage qui suivra à l’issue de la période de formation théorique. Lui, aura eu l’opportunité d’accompagner un jeune entrepreneur dans la construction de son site web, l’intégration de nouvelles fonctionnalités, la rédaction d’un cahier des charges… C’est aussi au cours de son stage que son attrait pour la cybersécurité se confirmera et qu’il prendra la décision de se former encore une année de plus. « Ma force, c’est moi, c’est ma capacité à offrir un service en plus », résume Mounir qui, visiblement, n’a pas perdu son esprit entrepreneur.

Lire aussi :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :