FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Olivier : un diplôme Contrôleur de gestion comme un tremplin vers demain

Chaque témoignage d’apprenant que nous recevons nous en apprend davantage sur les bienfaits de la formation : montée en compétences, employabilité renforcée, recrutement accéléré voire immédiat quand la période d’immersion en entreprise se conclut par la signature d’un contrat de travail… L’exemple d’Olivier, 47 ans, permet lui de mettre en lumière une inversion du rapport de forces puisqu’il a désormais toutes les clés en main pour choisir sa nouvelle trajectoire professionnelle. Pour IFOCOP, il raconte.

Olivier, quel fut votre parcours professionnel avant d’intégrer la formation Contrôleur de gestion proposée par IFOCOP ?

Je disposais, au moment de rejoindre l’IFOCOP, de 15 années d’expérience en comptabilité, principalement pour le compte de groupes de banque et assurances. Je suis arrivé en France après mes études supérieures avec en poche une licence Comptabilité, obtenue au Congo mon pays d’origine. Immédiatement, par le biais de l’AFPA, j’ai tenu à passer une équivalence (formation en 4 mois) pour m’assurer que les standards professionnels entre les deux pays étaient bien conformes. Et très vite après ça, j’ai décroché mon premier emploi, un CDD de 6 mois en tant qu’aide-comptable. Une expérience après l’autre, j’ai signé un CDI en 2007 dans une entreprise de la région parisienne. Là, j’ai été confirmé comme comptable fournisseur et frais généraux.

C’est à cette occasion que vous avez travaillé en étroite collaboration avec la direction financière.

Exactement. Et plus particulièrement avec les contrôleurs de gestion. Les voir exercer au quotidien a éveillé ma curiosité. On apprenait au contact les uns des autres, ça m’attirait. Mais à un moment, j’ai ressenti le besoin d’aller plus loin avec les chiffres. Compter, c’est bien, gérer, c’est plus stimulant. Je me suis rapidement aperçu que je piétinais en tant que comptable. J’étais à la recherche d’une vision plus globale, de missions de pilotage… J’étais alors embauché sous contrat d’intérim, j’avais les yeux ouverts sur toute opportunité qui se présenterait à moi. Et plus j’y pensais, plus le métier de contrôleur de gestion s’imposait de fait… Ça restait dans mon domaine, cela me rendait plus attractif sur le marché, sans compter que les offres d’emploi et la rémunération sont plus attrayantes…

A ce stade de ma vie professionnelle, je me suis dit « C’est maintenant ou jamais ». Mais gravir les échelons un à un en interne aurait été trop long, ou impossible. La formation s’imposait. C’était la meilleure opportunité à ce stade.

Vous voilà donc à l’IFOCOP.

La formation Contrôleur de gestion proposée par IFOCOP correspondait en effet à mes attentes. La formule, rapide et très opérationnelle, m’a séduit. Le temps de boucler la question du financement (en valorisant ses crédits CPF) et de m’inscrire, je débutais ma formation dans la foulée. J’ai apprécié de pouvoir travailler sur du concret, avec les mêmes outils et de la même façon que les entreprises que je démarcherais par la suite.

Quand s’est achevée votre formation ?

Il y a un peu plus de 6 mois, à l’issue de ma période d’application pratique en entreprise. Mon patron n’avait pas de poste à proposer, je suis donc actuellement en recherche d’emploi, mais les conditions ont changé. La mise à jour de mon profil Linkedin et de mon dossier en agence d’intérim a donné lieu à plusieurs entretiens de recrutement, quatre à ce jour, malgré une période économique instable. Je ne recevais pas autant de réponses positives quand je postulais en tant que comptable !

En parallèle, je réponds à quelques annonces et je ne m’interdis pas de faire acte de candidature, libre et spontanée. À ce stade de ma vie professionnelle, je souhaite prendre le temps d’étudier toutes les options avant de m’engager sur du long terme dans une nouvelle entreprise. Mais tout va bien et je suis confiant, j’ai de nouvelles et très belles cartes en main. Les entretiens que j’ai eu récemment avec les recruteurs me l’ont confirmé : la technicité du diplôme proposé par IFOCOP répond en tous points à leurs exigences. Comme on dit : y’a plus qu’à !

Le point de vue de l’entreprise

Bilan de son immersion professionnelle

« Philippe a pu conduire plusieurs missions d’importance en tant que contrôleur de gestion junior, qu’il s’agisse de l’analyse financière de dossiers ou de l’étude de bilans, du suivi des frais généraux, de la comptabilité… Il a notamment pu réaliser les arrêtés mensuels et le contrôle budgétaire du produit net bancaire, des résultats généraux, la vérification des résultats… Une expérience complète qui vient renforcer son nouveau statut de contrôleur de gestion « junior » et ultra-motivé. »

***

Ce témoignage vous a plu et vous souhaitez en savoir plus ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :