Ifocop n’a pas attendu le Covid pour s’intéresser à l’enseignement à distance. Dès 2018, une formation Community manager voyait le jour en e-learning. Deux ans plus tard, la crise s’installe et donne un coup d’accélérateur à cette dynamique, ifocop lance un nouveau format : la visioconférence. Le succès ne s’est pas démenti depuis : +220 personnes se sont inscrites en distanciel en 2021/2022, et notamment dans le cadre d’une reconversion. Décryptage.

La reconversion, et pourquoi pas à distance ?

 

Le e-learning, l’apprentissage à son rythme

Le format e-learning ifocop, proposé pour les formations de Community manager et d’Assistant ressources humaines, est particulièrement adapté aux personnes qui veulent se lancer dans une reconversion tout en travaillant à côté, ou bien, contraintes par des obligations personnelles ou de territoire. Cette formule offre une grande souplesse dans l’apprentissage. Tout au long du parcours qui dure 7 mois, les ressources (cours, vidéos, podcasts, quizz, forum…) sont mises à disposition 24h/24. L’apprentissage est divisé en 10 missions qui sont constituées chacune d’un cas pratique et de cours théoriques. Cela représente en moyenne 7 à 10 heures de travail par semaine.

« L’accompagnement est très présent sur ce parcours, insiste Cécile Kenig, Responsable e-learning à ifocop. Les interactions entre les apprenants, les intervenants, le tuteur et le responsable de formation sont primordiales pour qu’une formation se dynamise et qu’il y ait des échanges de bonnes pratiques. Il y a également les classes virtuelles qui sont animées par les experts métiers, et une grande importance est donnée au forum. L’objectif, c’est qu’on ne se sente pas seul, isolé, même si on suit une formation à distance. Notre modèle pédagogique est basé sur un apprentissage collaboratif, sur la dynamique de groupe. C’est vraiment un vecteur de motivation et de progression pour les apprenants. » Plus de 150 apprenants se sont lancés l’an dernier dans ce format 100 % en ligne, et le succès a été au rendez-vous ! Grâce à l’accompagnement, au suivi mis en œuvre, mais aussi à leur travail personnel, ils ont validé leur certification professionnelle en immense majorité (96 %).

La visioconférence, pour se reconvertir rapidement

L’autre format star à distance ifocop trouve son origine dans la crise sanitaire et les confinements, lorsque brutalement, toutes les formations ont basculé vers le format numérique. Le modèle de la visioconférence est particulièrement adapté à des profils autonomes, salariés en congé de reclassement ou demandeurs d’emploi, prêts à s’investir pour réaliser en peu de temps un gap professionnel significatif. C’est la formule idéale pour une reconversion rapide.

Concrètement, cette formule se déroule en deux temps : 3 mois de cours en ligne puis 3 mois de période pratique en entreprise. Dans le premier temps, les apprenants suivent la formation en visioconférence, et rencontrent chaque jour leur formateur et leur groupe à distance : ils se connectent le matin, rejoignent leur classe virtuelle sur la plateforme pédagogique en ligne, et partagent avec leurs collègues et leurs formateurs. « Les intervenants sont formés pour animer des cours en classe virtuelle, explique Cécile Kenig. C’est très rythmé, il y a des apports théoriques, des apports pratiques, des mises en situation, des études de cas, des temps d’apprentissage individuels et collectifs, sans oublier des pauses régulières ! Et toujours, en fin de journée, un point pour faire le bilan et la synthèse du jour, et préparer le cours suivant. »

Dix formations sont proposées sur ce modèle de la visioconférence :

  • Assistant(e) de gestion
  • Contrôleur de gestion
  • Responsable marketing opérationnel
  • Responsable système QHSE (Qualité / Hygiène / Sécurité / Environnement)
  • Assistant(e) de direction
  • Responsable des ressources humaines
  • Acheteur
  • Chef de projet e-commerce
  • Community manager
  • Webdesigner

Cette offre variée est une opportunité toute particulière pour les personnes qui souhaiteraient se reconvertir rapidement, dans l’état d’esprit du présentiel, mais qui sont éloignées des centres de formation, ou bien dont le centre à proximité ne propose pas la formation souhaitée.

L’objectif, c’est de rebondir sur l’emploi. »

Dans les deux cas, en e-learning comme en visioconférence, les formations ifocop sont tournées vers le concret, le monde du travail. « C’est l’ADN ifocop qui est préservé, insiste Cécile Kenig. L’objectif, c’est d’être proche du métier. Les apprenants sont confrontés à de nombreux cas pratiques qui vont leur permettre d’être opérationnels très rapidement, l’immersion en entreprise permet aussi de mettre en pratique les compétences acquises. L’objectif, c’est de rebondir sur l’emploi. »

Une reconversion réussie peut donc tout à fait s’inscrire dans une formation à distance, mais il est important de bien se connaître avant de se lancer. « Il y a un entretien, au début, où l’on mesure les conditions nécessaires à la réussite de l’apprenant : la réalité et la pertinence du projet, l’autonomie du candidat, l’environnement de travail dont il dispose à domicile, son sens de l’organisation et son agilité avec les outils informatiques. À partir de là, les apprenants ont un cadre précis, même à distance, et sur les profils de reconversion, ça fonctionne ! »

Ifocop propose également des formations courtes à distance (Des cours en visioconférence, complétés par des ressources en ligne). L’apprenant peut ainsi valider un bloc de compétences d’une des certifications dans un temps restreint. Cette formule s’adresse surtout aux personnes qui souhaitent se perfectionner ou optimiser leur employabilité.

 

À lire aussi dans le même domaine