FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Le marché de l’assistanat : un marché exigeant, mais porteur !

[ Article mis à jour le 27 février 2019 ]

Le marché de l’assistanat offre de nombreux débouchés. Les entreprises recherchent des profils experts, toujours plus polyvalents et spécialisés. Au savoir-faire indispensable, s’ajoute le savoir-être : réactif, facilitateur, disponible, doté d’une grande capacité d’adaptation,… L’Assistant(e) idéal(e) à plus d’une qualité dans son sac et plus d’une compétence à revendre !

Les métiers de l’assistanat vous intéressent et vous envisagez de vous y former ? Lisez-vite ce dossier pour tout connaitre des profils d’Assistant(e) les plus prisés des recruteurs et des fonctions de l’assistanat qui ont le vent en poupe.

Quels sont les profils d’assistant(e)s recherchés par les entreprises ?

Les entreprises sont friandes de profils multitâches. Dans les métiers de l’assistanat, la polyvalence est le maitre mot : elle est indispensable pour sécuriser son emploi et favoriser son évolution professionnelle.

Pourquoi ? Car les Assistant(e)s ont des missions très variées, qui évoluent et se modifient en fonction des besoins de leur entreprise : organiser des réunions et des événements, gérer l’agenda et l’organisation de la vie de leur équipe ou manager, gérer des déplacements, rédiger des courriers et des comptes rendus, participer au développement commercial, ….

Mais quelles sont les compétences les plus recherchées par les recruteurs ?

Les recruteurs apprécient particulièrement les assistant(e)s :

  • Qui parlent un anglais opérationnel, voire courant
  • Qui sont à l’aise avec les outils numériques(réseaux sociaux, reporting en ligne, recherches sur le Web, …)
  • Qui maîtrisent une spécialité : juridique, RH, logistique, achats, comptabilité, gestion, commerciale,
  • Qui sont à l’aise avec les logiciels de gestion (ERP)
  • Qui maîtrisent Excel (tableaux croisés dynamiques)

Cependant, les compétences techniques ne font pas tout ! Dans les métiers de l’assistanat, le savoir-être compte autant que le savoir-faire. La personnalité de l’assistant(e) doit correspondre avec celle de son supérieur hiérarchique.

Les profils autonomes et responsables sont fortement appréciés ! La disponibilité, l’adaptabilité et l’agilité sont des gages de réussite dans la fonction.

Un marché de l’emploi en faveur des candidat(e)s aux métiers de l’assistanat !

Le marché de l’emploi reste très porteur pour les assistant(e)s, notamment pour les profils polyvalents, mais surtout ceux avec une spécialité dans : le juridique, la logistique, les RH, l’administration des ventes, la gestion et le recouvrement, le commercial, la direction…

D’après une étude de rémunération de Robert Half, ces domaines d’intervention sont parmi les plus demandés par les entreprises aujourd’hui. Ces fonctions d’assistanat spécialisé vont voir leur salaire ont bondi en 2018 !

A titre d’exemple, le Magazine en ligne d’Assistante Plus publie un tableau, élaboré en novembre / décembre 2018 par le cabinet Robert Half, des rémunérations les plus justes par poste, divisé en 4 percentiles :

  1. Candidat débutant en cours d’acquisition,
  2. Candidat d’expérience dans la moyenne,
  3. Candidat d’expérience solide et supérieure à la moyenne avec spécialité,
  4. Candidat d’expérience pointue et diplôme spécialisé
  • Poste d’Assistant(e) de direction :
    1. 31 000€           2. 34 000€           3. 38 000€           4. 46 000€ brut par an
  • Poste d’Assistant(e) juridique:
    1. 26 000€           2. 28 000€           3. 31 000€           4. 38 000€ brut par an
  • Poste d’Assistant(e) logistique :
    1. 24 000€           2. 26 000€           3. 29 000€           4. 36 000€ brut par an
  • Poste d’Assistant(e) RH :
    1. 22 000€           2. 24 000€           3. 26 000€           4. 33 000€ brut par an

Les entreprises profitent du retour de la croissance (+ 1,5% en 2018 selon l’INSEE) pour continuer à embaucher plus massivement : une bonne nouvelle qui s’accompagne d’un accroissement du nombre d’offres en CDI.

Les métiers de l’assistanat qui ont la cote !

Le triptyque de 2018 reste le même pour 2019 : une demande en métiers de l’assistanat soutenue, des salaires à la hausse, des candidats qui se font plus rares ! Et pour les candidats qui peuvent en plus se prévaloir d’une spécialité, la demande est intense.

Chaque secteur recherche des profils en fonction de ses activités. La bancassurance, par exemple, recrute des Assistant(e)s de direction et des Assistant(e)s commerciaux (source : www.regionsjob.com). Dans l’industrie, les postes à pourvoir sont plutôt spécialisés sur l’export, avec anglais obligatoire, voire une troisième langue (source : www.lanouvellerepublique.fr). Dans l’immobilier, les profils d’Assistant(e) en gestion immobilière, techniques et expérimentés sont très prisés (source : Assistante Plus, novembre / décembre 2017).

Dans les autres secteurs, les postes à pourvoir en assistanat de direction sont nombreux. Les spécialisations en comptabilité, paie et droit sont recherchées.

Quels métiers de l’assistanat sont au palmarès des plus demandés par les recruteurs en 2019 ?

Pourquoi se former aux métiers de l’assistanat ?

Les métiers de l’assistanat sont exigeants. Ils demandent polyvalence et spécialisation ! Les recruteurs cherchent des candidats expérimentés, agiles, disponibles et maitrisant les outils numériques, Excel, les logiciels de gestion, l’anglais, … La liste est longue ! C’est ce qui rend ces métiers passionnants. L’assistant(e) d’aujourd’hui ne s’ennuie jamais.

Vous souhaitez donner un nouvel élan à votre carrière d’Assistant(e) ? Vous voulez changer de voie professionnelle et vous orienter vers les métiers captivants de l’Assistanat ?

Une seule solution : la formation. Elle est ce qui permet de mettre à jour ses compétences et connaissances et d’acquérir celles manquantes, pour devenir l’Assistant(e) « multitâches » dont les managers ont cruellement besoin pour les appuyer dans leurs missions quotidiennes.

L’IFOCOP forme chaque année plus de 500 adultes aux métiers de l’assistanat, avec un taux de retour à l’emploi de 98% en 2018.

 

  Se pré-inscrire à une formation métier