En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

IFOCOP Le spécialiste de la formation tertiaire en alternance pour adultes

L'Ifocop est conventionné par le Ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique
et est qualifié ISQ-OPQF pour la garantie d'un engagement de prestation de qualité.

Congé de reclassement

Toute entreprise de plus de 1000 salariés qui envisage un licenciement économique, doit obligatoirement proposer un congé de reclassement aux salariés concernés. Ce dispositif permet de bénéficier d’actions de formation et d’accompagnement dans la recherche d’un nouvel emploi. Ces actions sont financées par l’employeur.

Les formations en alternance de l’IFOCOP répondent parfaitement aux besoins des salariés en congé de reclassement. Evolution ou reconversion, votre objectif sera atteint grâce une formule efficace et opérationnelle qui vous maintient connecté avec l’entreprise.

Vous trouverez ici les informations essentielles sur le congé de reclassement ainsi que tous les avantages des formations IFOCOP pour enchainer rapidement avec un nouvel emploi.

> N’hésitez pas à nous poser toutes vos questions sur le congé de reclassement


Congé de reclassement ou CSP ?

Pour les entreprises de moins de 1000 salariés ou en liquidation judiciaire ou redressement, il existe un autre dispositif de reclassement du personnel : le Contrat de Sécurisation Professionnelle.


 

> Le fonctionnement du congé de reclassement

> Choisir l’IFOCOP pour sa formation en congé de reclassement 

Le fonctionnement du congé de reclassement

Qui est concerné par le congé de reclassement ?

Le congé de reclassement concerne, sans condition, tous les salariés dont le licenciement économique est envisagé, dans une entreprise de plus de 1000 salariés.

Il est obligatoirement proposé par l’employeur au salarié qui est libre de l’accepter ou de le refuser. Le délai de réflexion est de 8 jours à compter de la notification du licenciement, incluant la proposition de reclassement. L’absence de réponse du salarié dans ces délais est considérée comme un refus. Si le salarié accepte la proposition de congé de reclassement, un entretien d’évaluation et d’orientation est organisé par une cellule d’accompagnement dont l’objectif est de déterminer le contenu et la durée du projet de reclassement du salarié.

Quelle est la durée du congé de reclassement ?

La durée du congé de reclassement, comprise entre 4 et 12 mois, est décidée par l’employeur après consultation des représentants du personnel. Si le salarié effectue une formation ou une VAE, la durée du congé ne peut être inférieure à celle de ces actions, dans la limite de 12 mois.

Le congé de reclassement démarre avec le préavis. La rupture du contrat de travail n’intervient qu’à la fin du congé. Celui-ci peut prendre fin avant le terme si le salarié retrouve un travail.

Que propose le congé de reclassement ?

Pendant le congé de reclassement, le salarié licencié bénéficie d’actions diverses pour favoriser son retour rapide à l’emploi :

  • Un entretien d’évaluation et d’orientation pour établir un projet professionnel de reclassement ou un bilan de compétences
  • Des formations professionnelles
  • Un accompagnement à la recherche d’emploi
  • Des actions de validation des acquis de l’expérience (VAE)

Ces actions sont financées par l’employeur.

Quelle est la rémunération du salarié pendant le congé de reclassement ?

Le bénéficiaire du congé de reclassement est toujours salarié de l’entreprise. L’employeur continue de lui verser sa rémunération habituelle pendant la période correspondant au préavis.

Si la durée du congé dépasse celle du préavis, le salarié reçoit une allocation mensuelle au moins égale à 65% de la rémunération brute moyenne des 12 derniers mois, avec un minimum de 85% du SMIC.

Durant le congé de reclassement, le salarié conserve ses droits en matière d’assurance sociale, d’accident du travail et d’assurance vieillesse.

Choisir l’IFOCOP pour sa formation en congé de reclassement

Un modèle de formation inégalé en termes de retour à l’emploi

Notre modèle de formation repose sur l’alternance de deux périodes professionnalisantes, pour favoriser la reconversion et le retour rapide à l’emploi, avec :

  • 4 mois de cours assurés par des professionnels
  • 4 mois de stage en entreprise pour mettre immédiatement la théorie en application

Chaque année, le taux de retour à l’emploi de nos stagiaires, systématiquement supérieur à 80%, témoigne de la performance de notre modèle (Etude Emploi pour le Ministère des PME 2016). 

Autres avantages : le système IFOCOP inclut un soutien personnel de chaque stagiaire pendant toute la formation et une formation pratique à la recherche d’emploi.

Quelles démarches pour suivre une formation à l’IFOCOP ?

Le candidat choisit une formation et y postule sur le site web IFOCOP ou en appelant le centre IFOCOP de son choix. Il est rappelé dans les 48h et un entretien personnel approfondi lui est proposé, au cours duquel il présentera son dossier de candidature. Si sa candidature est retenue, le Responsable de formation lui remet un devis.

Il doit alors prendre rendez-vous avec la cellule d’accompagnement afin de lui présenter le projet et solliciter une prise en charge des frais de formation.

Qui finance les actions de formation dans le cadre d’un congé de reclassement ?

C’est l’OPCA de l’employeur qui paie les frais de formation pendant un congé de reclassement.

Quelles sont les obligations durant la formation ?

Lorsque le salarié accepte le congé de reclassement, il est alors obligé de suivre toutes les actions prévues et notamment la formation professionnelle. S’il ne respecte pas ses obligations, l’employeur peut mettre fin au congé de reclassement.

> Retrouvez toutes nos formations métiers pour évoluer ou se reconvertir

> N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes bénéficiaire d’un congé de reclassement.
Les conseillers IFOCOP sont à votre disposition pour vous orienter et vous conseiller dans votre choix de formation.

> Vous êtes une entreprise et vous souhaitez nous consulter pour un programme de formation en reclassement ? Contactez notre responsable relations entreprises Céline Antonio.


Tél. 07 86 58 76 00 – cantonio@ifocop.fr