FORMER POUR L’EMPLOI Une expertise éprouvée de la reconversion professionnelle et de l’alternance, avec certification RNCP

Validation des Acquis de l’Expérience

VAE

IFOCOP vous informe

Depuis le 1er janvier 2019, les modalités de la VAE ont été quelque peu modifiées.

Jusqu’au 31 décembre 2021, une expérimentation permet l’acquisition d’un ou plusieurs blocs de compétences par la VAE, pour certaines certifications définies par arrêté ministériel. Par ailleurs le congé VAE de 24h est maintenu et devient un droit.

 Vous trouverez dans cette page toutes les informations nécessaires sur la VAE.

Nous vous invitons également à consulter la page du Service Public « Validation des acquis de l’expérience »


Vous avez beaucoup appris « sur le terrain », sans passer nécessairement par l’enseignement ?

Pourtant vos compétences existent et donnent satisfaction dans votre entreprise.

La Validation des Acquis de l’Expérience est un dispositif qui vous permet de faire attester vos compétences professionnelles par un diplôme ou un certificat de qualification professionnelle, sans avoir à passer par une formation. Une réelle opportunité quand on connait l’importance du diplôme dans le système de recrutement français.

Ce dispositif est aussi très gratifiant, particulièrement pour des personnes non diplômées qui se voient revalorisées au sein de leur entreprise. En revanche, le parcours VAE est assez long et exigeant. Il requiert une vraie motivation !

S’engager dans une VAE est très souvent le point de départ d’une réflexion globale sur son parcours professionnel et témoigne d’une envie d’évoluer pour plus de responsabilités, pour obtenir un meilleur salaire ou pour changer d’emploi.

 

L’IFOCOP peut vous accompagner dans votre projet de qualification par la VAE, sans passer par une formation professionnelle.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute information

 

Tout sur la Validation des Acquis de l’Expérience

L’IFOCOP et la VAE

Tout sur la Validation des Acquis de l’Expérience

Principe de la VAE

La VAE est un dispositif qui permet de faire évaluer ses compétences professionnelles dans le but d’obtenir une certification. La certification visée doit bien sûr être en relation avec l’expérience professionnelle acquise et doit être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles. La VAE peut être réalisée dans le cadre du Plan de développement des compétences de l’entreprise ou à l’initiative du salarié.

 

Qui peut bénéficier de la VAE ?

Pour bénéficier de la VAE, il faut pouvoir justifier d’au moins 1 an d’expérience. L’expérience peut être acquise en France ou à l’étranger, être actuelle ou passée, continue ou discontinue.

Attention : une année d’activité équivaut rarement à une année de formation. En revanche, une année peut vous permettre de valider des blocs de compétences du diplôme visé.

La VAE est possible quel que soit le statut : salarié, non salarié, en CDD, CDI ou intérimaire, fonctionnaire, demandeur d’emploi, bénévole, volontaire, …

 

Qui finance la VAE ?

Le coût de la VAE comprend les droits d’inscription à la certification et les prestations d’accompagnement de l’organisme qui la délivre. Le financement dépend de votre situation :

> Vous êtes salarié : si la démarche VAE est à votre initiative, vous pouvez faire appel à votre compte personnel de formation pour la prise en charge. Si l’initiative vient de votre employeur, la VAE est réalisée dans le cadre du plan de développement des compétences et par conséquent prise en charge par l’entreprise.

> Vous êtes demandeur d’emploi : si vous recevez une indemnité de demandeur d’emploi, une aide financière peut vous être allouée. Vous devez formuler une demande dans le cadre de votre parcours de reclassement qui sera transmise à Pôle Emploi ou au prestataire chargé de l’accompagnement.

Si vous ne recevez pas d’indemnité, vous pouvez vous adresser au Conseil Régional pour bénéficier d’aides financières.

 

Quels acteurs interviennent dans la mise en place d’une VAE ?

Lors d’une démarche de VAE, trois acteurs sont amenés à intervenir auprès du candidat :

  • Le certificateur, organisme ou institution habilité à délivrer une certification : Ministère du Travail, Ministère de l’Education nationale, branches professionnelles, chambres de commerce et d’industrie, organismes privés.
  • Le financeur qui diffère selon le statut du candidat à la VAE : l’Etat, la Région, Pôle Emploi, l’opérateur de compétences ou l’employeur.
  • L’accompagnateur, organisme public ou privé (ministère, organisme de formation) qui accompagne le candidat dans la préparation de sa démarche VAE. L’organisme retenu vous attribuera un référent que vous pourrez consulter tout au long de votre démarche VAE.

L’IFOCOP prend en charge régulièrement des demandes de VAE. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

 

Quelles démarches et procédure de la VAE

S’engager dans une VAE est un projet exigeant qui nécessite un certain nombre de démarches.

En voici les grandes étapes :

  • Phase 1 : information et diagnostic de faisabilité

La validation des acquis de l’expérience, appelée aussi VAE, permet l’obtention d’un diplôme, un certificat de qualification, une certification ou un titre professionnel inscrit au RNCP sur la base de l’expérience professionnelle et des compétences déjà acquises au cours de la carrière professionnelle.

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE.

  • Phase 2 : élaboration du dossier de recevabilité

Une fois que le candidat à la VAE a ciblé son diplôme, il doit rédiger son dossier de recevabilité (appelé livret 1).

Ce dossier doit dresser le récapitulatif de l’expérience du candidat, en rapport avec le choix du diplôme ciblé. Toutes les activités salariées ou bénévoles, qu’elles soient à temps partiel ou à temps complet, exercées en continue ou pas, doivent être prise en compte.

Des pièces justificatives vous seront demandées selon votre statut : bulletins de salaire, attestations d’employeur, justifications de vos activités extra-professionnelles bénévoles ou associatives…

Après dépôt de la demande, l’accord ou le refus vous sera signifié dans un délai de 2 mois.

  • Etape 3 : rédaction du dossier d’expérience et préparation à l’oral de validation

Après que la demande du candidat a été jugée recevable par l’IFOCOP, débute la phase la plus intensive de la Validation des Acquis de l’Expérience : la rédaction du dossier d’expériences (appelé livret 2) et la préparation à l’oral de Validation.

Le candidat doit retracer toutes les étapes de sa carrière sous la forme d’un récit qui ne négligera aucun détail sur l’acquisition de son expérience et de ses connaissances. Le dossier devra également faire la démonstration concrète du rapport entre les activités exercées lors des différents emplois exercés et le référentiel de compétences de la certification.

Ce dossier sera déposé auprès d’un jury, qui jugera de la candidature lors d’un entretien oral.

L’obtention de la certification professionnelle pour le candidat VAE nécessite la validation de TOUS les blocs de compétences

Ainsi, un stagiaire pourra :

  • Être « refusé » (aucun bloc validé)
  • Être certifié partiellement (Obtention d’un ou plusieurs blocs de compétences)
  • Être certifié totalement

Dans le cas d’une validation partielle, une attestation de certification est remise pour les blocs de compétences validés.

IFOCOP vous recommande d’être accompagné d’un organisme spécialisé en accompagnement VAE. Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous proposer des organismes accompagnateurs. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

 

La demande de congé VAE

Lorsqu’un salarié fait valider les acquis de son expérience en tout ou partie sur le temps de travail et à son initiative, il bénéficie d’un congé de 24h maximum, rémunéré et réparti selon les besoins, pour préparer la VAE et participer aux épreuves de validation.

 Depuis le 1er janvier 2019, cette possibilité est devenue un droit.
Néanmoins, le salarié doit toujours demander à son employeur une autorisation d’absence lorsque la VAE se passe en tout ou partie pendant le temps de travail.

L’employeur ne peut pas refuser une demande de congé VAE sauf dans les cas suivants :

  • Le congé VAE est supérieur à 24h (NB : un accord collectif d’entreprise peut permettre un congé d’une durée supérieure à 24h)
  • Le salarié a déjà bénéficié d’un congé VAE au cours de la dernière année
  • La demande d’autorisation d’absence a été présentée moins de 60 jours avant le début de l’action VAE

Pour des raisons de service. Dans ce cas il justifiera son report sous un délai et selon des modalités définies par décret.

 

L’IFOCOP et la VAE

Les titres IFOCOP accessibles par la VAE

Les certifications accessibles par la VAE doivent être enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Découvrez nos formations métiers pour adultes, enregistrées au RNCP et accessibles par la VAE.

Depuis le 1er janvier 2019, la loi Avenir autorise l’acquisition d’un ou plusieurs blocs de compétences par la VAE, à titre expérimental jusqu’au 31 décembre 2021.

Découvrez les formations courtes ou blocs de compétences IFOCOP pour adultes

 

Pour toute question sur la VAE : votre contact IFOCOP

Si vous envisagez de faire une VAE avec l’IFOCOP ou si vous avez des questions d’ordre général sur ce dispositif, n’hésitez pas à contacter notre service commercial :

Service VAE
Tél. : 01 56 34 16 58
Mail : vae@ifocop.fr

 

Paramètres de cookies

Notre site utilise différents cookies pour son fonctionnement. Certains de ces cookies sont déposés par des services tiers à des fins d'analyse statistique pour nous permettre de vous fournir une meilleure expérience.

Si vous souhaitez configurer les cookies que vous souhaitez autoriser, vous pouvez cliquer sur Paramétrer les cookies, ou bien accepter tous les cookies en cliquant sur Tout accepter et continuer.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.

Vos préférences

Différents types de cookies sont utilisés par le site. Seul les cookies de fonctionnement sont obligatoire, et ce afin de fournir une expérience de navigation adaptée. Tous les cookies que nous déposons respectent les réglementations de durée et de vie privée.

Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site, et ne peuvent donc pas être désactivés. Ils permettent de sécuriser le site internet ainsi que vos préférences d'affichage.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer l'expérience de visite pour nos utilisateurs. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer la pertinence des espaces marketing ou publicitaires achetés par IFOCOP. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de Politique d'utilisation des cookies.